Jules

« Jules »

de Didier Van Cauwelaert.

IMG_4221

Quand le roman de Didier Van Cauwelaert, « Jules », est sorti, j’ai eu envie de lire mais je réfrénait mon envie à cause de la peur… La peur de pleurer à cause du chien à qui il arrive une chose terrible: être abandonné par son maître…

Pour les personnes qui me côtoient, elles comprendront aisément cette crainte car les animaux sont tout pour moi et les abandonner est inenvisageable. Les critiques, les résumés de ce roman évoquaient tous cet abandon subit par Jules sans en dire plus bien entendu, faut surtout pas spoiler le livre 😉 Mais je me devais de savoir le pourquoi de cet abandon et je me suis « abandonnée » dans la lecture de « Jules » et ce roman est une, non, deux belles histoires d’amour.

« Je sais par expérience qu’il faut se méfier des coups de foudre, mais je suis devenu brutalement amnésique en la découvrant au milieu de la foule. »

Jules est un magnifique labrador, chien guide d’aveugle qui accompagne Alice partout, tout le temps depuis sept ans et comme le dit si justement Alice: « Il est responsable de moi ». A l’aéroport d’Orly, Alice et Jules font la connaissance de Zibal, vendeur de macarons. Zibal tombe sous le charme d’Alice et va jusqu’à lui apporter son aide lors de l’embarquement de cette dernière pour un vol en direction de Nice. Nice, ville où tout va être chamboulé, où la vie d’Alice et par conséquence celle de Jules, vont être transformées… Alice y recouvre la vue grâce à une opération et Jules perd son rôle de chien guide. Il en perd ses repères, a des difficultés à reconnaitre Alice, se sent inutile et perd goût à tout… Jules ne peut pas devenir un chien que de compagnie car Jules est avant tout un chien guide d’aveugle, c’est son essence même. Alice prend une lourde décision et abandonne Jules afin qu’il soit affecté à une autre personne déficiente visuel.

« J’ai le cœur serré en pensant à la chanson de Brel – laisse moi devenir l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien… »

Alice continue sa nouvelle vie sans Jules… Mais Jules n’est pas d’accord avec cette décision et part retrouver Zibal qui voit sa vie totalement chamboulée quand Jules réapparait à son travail à Orly. De là, Zibal perd son travail, son logement et va suivre Jules dans sa quête: retrouver Alice dont Zibal est tombé amoureux. Jules et Zibal vont devenir inséparables et vont tout faire pour reconquérir Alice. C’est Jules qui prend les choses en main et conduit Zibal là où pourrait se trouver Alice. Il va faire en sorte que Zibal puisse retrouver sa trace, en passant par le travail d’Alice à RTL, en passant par la rencontre avec le président de la Fondation qui s’occupe des chiens guide, avec un comportementaliste pour animaux, avec une responsable d’un hôtel et avec un vieux monsieur. Jules s’applique à être un bon guide.

Ce roman est une belle histoire d’amour: amour entre le chien et son maitre et l’amour entre deux personnes. Jules va, tout au long de l’histoire, jouait son rôle à la perfection, rôle pour lequel il a été éduqué: il va être à l’écoute des besoins de l’humain, à son service. Le chien guide d’aveugle est fait pour aider l’humain et c’est comme cela qu’il se réalise. Dans « Jules », le chien est le fil rouge: sans Jules l’histoire ne serait pas. L’animal est utile à l’homme: il lui apporte tellement et tout ça, sans attendre de retour. Il offre, donne, accepte, subit avec un seul but: satisfaire son humain.

Didier Van Cauwelaert a su mettre en avant avec habilité le chien, l’importance du chien dans sa globalité. Dans son livre, j’ai retrouvé ce que je ressens pour ma chienne, Phoebe, et aussi ce que je suis pour Phoebe. J’ai aimé aimer ce roman et les paroles d’Alice pourraient être les miennes:

« Mon chien me manque. Terriblement. Lui seul savait anticiper mes détresses, désamorcer mes coups de blues, amplifier mes joies, les faire siennes. »

Il me reste plus qu’à acheter la suite, « Le retour de Jules » 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Jules

  1. Pingback: Vous connaissez peut-être. | Un brin de Syboulette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s