Article 353 du code pénal

« Article 353 du code pénal »

de Tanguy Viel

image1

Pourquoi il me tardait de lire « Article 353 du code Pénal »?

A sa sortie, en début d’année, ce roman a fait unanimité auprès des lecteurs. Beaucoup en parlait dans la presse écrite et orale et sur les réseaux sociaux… Et ce titre si simple mais qui veut dire tant de choses.

Ma première pensée, à la vue du titre du roman de Tanguy Viel, a été pour l’écrivain Frantz Kafka et son si célèbre « Le procès ». Ce roman fait partie de mes préférés: j’ai fait la connaissance de Kafka lors de mes études, plus précisément au cours de ma seconde (plutôt de ma deuxième seconde si je veux être précise!!!!) avec la lecture de « La métamorphose » pour laquelle j’ai, d’ailleurs, fait un exposé en classe (grâce à mon cher papa qui s’était empressé de dire mon fort intérêt pour Kafka lors d’une réunion prof/parent!!). Ayant été subjuguée par « Le procès », j’ai, de ce fait, été attirée par « Article 353 du CP » et il me le fallait. Pour satisfaire cette envie, je l’ai offert à mon papa pour son anniversaire vu qu’on s’échange toutes nos lectures dans la famille et c’était aussi un petit clin d’oeil 😉

J’ai été captivée par cette lecture. J’ai aimé son personnage principal, Martial Kermeur, et j’ai apprécié l’écriture, la manière dont Tanguy Viel raconte l’histoire de son « héros » et comment il le fait parler, ses mots, expressions, son phrasé…

« Alors essayez d’imaginer, j’ai dit au juge, essayez d’imaginer la lumière qui baignait la rade le jour où il est venu là avec sa voiture de sport et qu’il a emmené Erwan dans la tribune officielle du Stade Brestois. »

Martial Kermeur est dans le bureau du juge. Il y raconte comment il a été amené à jeter à la mer Antoine Lazenec, un promoteur immobilier. Pourquoi Martial est arrivé à commettre ce geste fatal? C’est ce qu’il va expliquer au juge: il parle des événements de sa vie qui misent à bout, le conduisent au meurtre.

Martial habite en Bretagne, sur la rade de Brest (c’est un ensemble de presqu’îles face à Brest). Il est divorcé, a un fils Erwan et a été licencié. Il fait la rencontre d’Antoine Lazenec qui a le projet de construire une station balnéaire de grand luxe en front de mer, un projet grandiose. Ce complexe immobilier est si envoûtant et présenté, par son promoteur immobilier, d’une si belle façon que Martial décide d’y investir sa prime de licenciement afin d’obtenir un bel appartement, et il sera pas le seul d’ailleurs à y croire. Mais voilà, le temps passe mais la construction ne se fait pas… Tout cela s’avère être une arnaque… Martial y perd beaucoup en plus de l’argent: il perd son espoir, son avenir et celui de son fils, Erwan très présent dans le récit de ses actes et à qui il donne beaucoup comme un bon père.

« Et sans doute, Lazenec n’a pas prié assez fort pour qu’un jeune imbécile – voilà, au moins une fois, mon fils, je l’aurai traité d’imbécile, là, devant vous, oui, c’est la première fois, mais vous n’imaginez pas, quelque fois, le biens que ça fait de dire du mal de son fils. »

Tout cet espoir perdu va dons conduire Martial Kermeur à tuer Antoine Lazenec.

Tanguy Viel nous livre beaucoup dans ce dernier roman: un tableau social, l’amour du père pour son fils, l’espoir, l’humanité, la spirale, l’abus de confiance, l’escroquerie, l’acte final. « Article 353 du CP » est une fresque de la société du XXIème siècle décrit avec une telle finesse et sagesse ensemble. De plus, pour embellir le tout, l’auteur nous décrit de si beaux paysages bretons en accord avec le récit: on  peutsentir le vent, les vagues; on peut voire toutes les couleurs du ciel, de la végétation, de l’océan… Ce roman fait partie de mes coups de cœur de cette année et m’a permise de découvrir un auteur .-)

Publicités

4 réflexions sur “Article 353 du code pénal

  1. Merci de m’ avoir fait découvrir ce livre, et donc cet auteur au style particulier, comme tu a fais de moi un lecteur assidu et enthousiaste de Robert GODDARD.
    Quant à KAFKA, cela nous restera un sacré souvenir …
    Longue carrière de critique littéraire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s