Sous ses yeux.

« Sous ses yeux »

de Ross Armstrong

IMG_5108

Grâce aux Éditions du Cherche Midi, j’ai pu lire Sous ses yeux de Ross Armstrong juste avant sa sortie faisant partie de la team de chroniqueurs de thrillers pour toute cette année littéraire et je remercie de nouveau les Éditions du Cherche Midi et plus particulièrement Benoît.

Ce thrilleur est le premier roman de Ross Armstrong et c’est un succès dans les pays anglo-saxons. Il se définit, selon l’éditeur, entre Fenêtre sur cour et La fille du train. Ayant apprécié la lecture de La fille du train, j’étais impatiente de découvrir l’univers de cet auteur.

Lily vit avec son mari Aiden dans un nouvel complexe d’immeubles entouré d’immeubles sur le point d’être démolis dans Londres. Lily est une passionnée d’ornithologie et a donc toujours sous la main une paire de jumelles. Mais voilà, les oiseaux ne se bousculent pas en pleine ville alors Lily commence à observer ses voisins à l’aide de ses jumelles. Elle ne fait pas que les regarder: elle leur donne des prénoms, leur invente une vie en fonction de ce qu’elle voit et note toutes ses observations dans un carnet comme elle le fait pour les oiseaux. C’est alors que l’une de ses voisines, Jean, est retrouvée morte dans son appartement, mort étrange… Pensant tout connaitre de ses voisins, Lily décide de se mettre à la recherche de l’assassin. Elle s’y donne corps et âme dans cette enquête persuadée que Jean a été assassinée par un d’eux. Mais pourquoi Lily devient obsédée par la mort de Jean??

« Quelques petites observations, rien de conséquent mais je suis persévérante. Je pense toujours au lendemain, à ce qui pourrait arriver. Aux possibilités et aux nouveaux indices. Il faut être patient dans la cabane d’affût. Il faut un état d’esprit différent, avoir de l’espoir et être préparé, car à l’instant où quelque chose de rare pointe le nez, il faut être prêt à le voir. »

Ross Armstrong a su me tenir en haleine durant toute la lecture. Je voulais connaître le dénouement, je devais savoir!!! La narration est, pour moi, assez déroutante pour un thriller car le rythme est lent avec peu, voire pas d’actions, dans la première partie du roman. L’auteur nous narre l’histoire par son personnage principal, Lily et celle-ci ne parle pas au lecteur, elle écrit à une tierce personne qu’elle connait bien étant donné qu’elle la tutoie et lui rappelle certains souvenirs qu’ils ont. Bien entendu, le lecteur se doute rapidement à qui Lily écrit. Plus j’avançais dans ma lecture, plus je me doutais qu’il y allait avoir un rebondissement, un évènement. Et il arriva et là, je me suis encore plus accrochée à ma lecture. Mais je ne suis absolument pas doutée de ce qui allait se passer… De même pour l’assassin… Il est très rare que je me doute de la fin d’un thriller, peut-être parce que je suis tellement plongée dedans que je ne pense pas à la suite, je lis et je découvre au fur et à mesure des pages.

J’ai aimé lire Sous ses yeux. Ross Armstrong a su me captiver. Je comprends son succès anglo-saxon. Ce roman nous plonge dans la vie sociétale, dans la vie entre voisins qu’on côtoie mais qu’on connait pas. Il y a un peu de nous dans tous ces personnages même dans celui de Lily car nous avons tous, à un moment donné, observé un de nos voisins!! La curiosité fait partie de nous mais faut savoir la doser!!

Mention spéciale à la couverture du roman que je trouve captivante et qui donne le ton au thriller!

 

Publicités

13 réflexions sur “Sous ses yeux.

  1. Je l’ai fini hier soir et franchement, j’ai eu du mal au début de tenir le coup car comme tu dis, le manque d’action était assez évident. Puis j’ai eu un moment d’incompréhension avec Lily et j’étais vraiment déroutée Hahahah Bref hâte d’en parler avec toute la team !

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, j’adore la couv’ ! Je la trouve très réussie ❤
    En tout cas, même en ayant deviné qui était coupable, ça ne m'a pas gênée (même si j'aurais aimé en savoir un peu plus !).
    Hâte d'en discuter tous ensemble 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. La couverture est en effet très sympa (même si la couverture anglaise, plus énigmatique me plait encore plus)! Comme tu le sais je n’ai pas été surprise des rebondissements et ça a finit de me lasser finalement… parce que j’espérais m’être trompée et retrouver de l’intérêt (perdu par la lenteur) via une surprise que je n’ai finalement pas eu.

    Aimé par 1 personne

  4. Le manque d’action au début me dérangeais mais finalement j’ai accroché rapidement avec le personnage de Lily jusqu’à la fin du roman … qui m’a laisser un goût d’inachevé …. j’avais encore trop de questions sans avoir de réponses ! 🙂
    J’ai quand même aimé me plonger dans ce thriller ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Le mystère Jérôme Bosch. | Un brin de Syboulette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s