Mon gamin.

« Mon gamin »

de Pascal Voisine

IMG_5921

Voilà encore un auteur dont j’ai fait la connaissance lors du salon Livres en Vigne au château du Clos Vougeot!! Mon gamin de Pascal Voisine chez les éditions Calmann-Lévy est aussi une jolie découverte!!

Thierry a 14 ans l’été 1977. Il habite avec son père et sa belle-mère dans l’enceinte de l’hôpital psychiatrique dont son père est le directeur. Durant cet été, Thierry y travaille et est l’ami de Francis, un patient de l’hôpital psychiatrique devant lequel il a été abandonné par ses parents avec son ours en peluche. Thierry s’intéresse à la musique, aux filles, ou plutôt à sa jeune belle-mère. Mais cet été 1977 est l’été où tout va changer pour Thierry… Il revient quarante plus tard dans ce village de son adolescence mais il n’est plus Thierry, il est Marc Alder, un chanteur à succès. Ce retour aux sources va le faire revenir à l’été 1977 et va enfin savoir ce qu’il s’est passé, pourquoi sa vie a été bouleversée l’été de la mort d’Elvis Presley qui possédait une guitare à deux cordes…

« Je l’ai tout de suite appelé « mon gamin », ses parents voulaient bien que je l’appelle comme ça. Il est tout pour moi. Mon copain, mon ami, mon frère. Il a jamais peur de moi comme le chien des voisins de mes parents, il s’en foutait de savoir que j’étais un peu cinoque. Quand il a appris à marcher, j’étais là. Quand il a appris à parler, j’étais là aussi. »

Mon gamin est le premier roman de Pascal Voisine et ce roman est une réussite pour moi!! L’univers de l’hôpital psychiatrique est bien connu par l’auteur vu qu’il y a passé huit ans à la suite d’un tournage!! Il semble normal que son premier livre se situe dans ce décor!! J’ai passé un très bon moment en compagnie de Mon gamin. Mon gamin est une histoire d’abandon, d’amitié, d’amour, de solidarité, de partage. En fermant ce roman, c’est surtout l’amitié qui ressort fortement. Les personnages, surtout celui de Francis, sont tellement attachants, sensibles…

« En fermant les yeux, j’ai su que j’avais tenu ma promesse. J’espère que tu seras toujours là pour prendre « soin de lui », me disait sa maman quand Thierry était bébé et qu’on le regardait dormir. Moi, je répondais tout bas, pour ne pas le réveiller: oui je serai toujours là pour te protéger, mon gamin. »

Mon gamin pourrait être rangé dans la catégorie des thrillers car on est suspendu à l’histoire, à ce qu’il s’est passé le jour de la mort d’Elvis Presley. Pascal Voisine a su créer un climat comme il faut pour maintenir son lecteur accroché à son livre. C’est un très bon roman! A quand le deuxième?!!

 

Publicités

2 réflexions sur “Mon gamin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s