Gump & cie.

« Gump & cie »

de Winston Groom

IMG_6193

Comme beaucoup je pense, je ne savais pas que Forrest Gump était un roman avant d’être un film et oui!! Mais grâce aux éditions du Cherche Midi, j’ai pu du coup lire le deuxième roman, « Gump & cie » de Winston Groom.

10 ans plus tard, Forrest Gump doit élever son fils, Petit Forrest, Jenny étant décédée. Pour cela, Petit Forrest reste vivre chez sa grand-mère et Forrest part travailler afin de subvenir à leurs besoins. Mais connaissant Forrest, tout ne va pas se passer comme il se doit. Forrest va faire des tas de boulot, s’attirer des tas d’ennuis, et il va toujours aller de l’avant. Son usine de crevettes a fait faillite et il lui faut un autre travail: Forrest va donc jouer au football, vendre des encyclopédies, essayer de trouver une nouvelle recette pour le Coca-Cola, retourner dans l’armée en Irak et en Allemagne où il est pas étranger à la chute du mur de Berlin… Où va nous emmener Forrest?

« J’ai pensé à ma vie qui, quand on y réfléchit, est loin d’être extraordinaire. J’ai fait beaucoup de choses mais il y en a peu que j’ai bien faites. Et j’ai une fâcheuse tendance à m’attirer des ennuis pile au moment où ça va s’arranger. J’imagine que c’est le prix à payer quand on est un idiot. »

Même si la citation n’est pas reprise dans « Gump & cie », « la vie, c’est comme une boîte de chocolats: on ne sait pas sur quoi on va tomber » est entièrement adaptée à ce deuxième roman!! Cette « biographie » de Forrest est un plaisir à lire car c’est Forrest qui raconte!! Le ton est donc léger, l’écriture et le discours à la hauteur de Forrest, le lecteur est entièrement plongé dans son univers presque enfantin, dans son innocence! Comme dans ses premières aventures, Forrest est le même: il est optimiste, il fait beaucoup trop confiance aux autres, ces mêmes autres qui vont abuser de lui, il vit des situations tellement incroyables et improbables pour une personne comme moi, il pardonne et ne laisse jamais tomber ses compagnons de route. Petit Forrest, son fils, va lui être d’une grande aide avec son intelligence bien supérieure. Et bien entendu, Forrest va entrer dans l’Histoire avec la capture de Saddam Hussein, la chute du mur de Berlin mais tout ça sans le faire exprès, une grande spécificité de Gump 😉

L’auteur, Winston Groom, par l’intermédiaire de son personnage, donne une belle note d’optimiste, de sensibilité et d’émotion à son lecteur. On ne peut que sourire en le fermant et à croire en l’autre grâce à Forrest qui ne voit pas le mal chez les autres et qui est toujours là pour les autres. Forrest a une belle âme et cela fait un bien fou de le retrouver à travers ce roman .-)

Pour finir, j’ai aimé retrouver même pour que quelques lignes Tom Hanks face à Forrest Gump, joli clin d’œil au film qui donne envie de la revoir!!!

 

Publicités

6 réflexions sur “Gump & cie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s