Nulle part sur terre.

« Nulle part sur terre »

de Michael Farris Smith

IMG_6536

Grâce aux éditions Sonatine, j’ai eu le plaisir de découvrir « Nulle part sur la terre » de Michael Farris Smith, un roman noir américain comme il se doit!! Tout y est pour que nous nous accrochions à notre livre!

Maben avec sa fille, Annalee, reviennent dans sa ville de Louisiane où Maben a grandit et qu’elle a quittée du jour au lendemain sans rien. Elle y revient toujours aussi démunie et extrêmement perdue… Russel lui aussi revient dans cette même ville natale après onze ans, onze ans passés en prison pour homicide involontaire. Pour lui, tout est derrière lui mais ce n’est pas ce que pensent Walt et Larry. Le jour de leur retour, retour de Maben et Russel, un meurtre a été commis en pleine campagne de Louisiane. Maben et Annalee continue de fuir, Russel essaie de reprendre une vie normale. Et ce meurtre va les réunir et ils vont devoir tenter de survivre à ce retour ensemble. Maben et Annalee vont-elles enfin réussir à se poser? Russel va-t-il pouvoir avancer dans sa vie?

« Nulle part sur terre » est un vrai roman noir qu’il est difficile de lâcher tant le lecteur veut connaitre le pourquoi du pourquoi!! Ce roman a été une découverte pour moi et ce fût une belle découverte. J’ai aimé l’atmosphère du livre: intriguant, étouffant, interrogatif, américain, oppressant, violent… En écrivant cela, je me dis que cela pourrait faire peur mais non car ce sont les ingrédients d’un bon roman noir américain et je commence à prendre goût à ce genre 😉

Avec les personnages de Maben et de sa fille, c’est la détresse qui apparait: la détresse d’une mère qui tente de s’en sortir, qui tente de survivre, qui fait tout pour sa fille jusqu’à commettre une chose effroyable. Maben est courageuse, combative et le lecteur ne peut que se demander comment elle fait pour tenir le coup, pour toujours avancer alors qu’elle ne possède qu’un sac poubelle pour elle et sa fille, qu’elle ne sait pas où aller. Quant à Russel, il veut avancer malgré son passé; il ne souhaite que continuer sa vie malgré les embûches imposées. Il semble se laisser faire mais ce n’est qu’une apparence et surtout, Russel va être d’une grande aide pour Maben et Annalee: leur destiné est liée depuis un long moment. Avec Russel, le lecteur apprend qu’une seule décision, en l’occurrence boire plus que de raison, change pour toujours le cours d’une vie qui était déjà toute tracée.

« Plus d’une fois il s’était dit qu’il aurait mieux valu qu’il y ait une raison. Quelque chose qui l’aurait provoqué, passé, énervé, bousculé, quelque chose qui aurait pu expliquer qu’il ait tellement bu. Plus d’une fois il aurait voulu pouvoir pointer du doigt et désigner un autre coupable. Mais il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. »

 

Michael Farris Smith a su décrire avec brio l’atmosphère pesante d’une petite ville américaine où tout le mode se connait, se juge, sait tout sur les autres, où le rêve américain n’existe pas… Ses personnages ont tous un côté noir mais l’auteur nous montre l’autre facette, la plus colorée, celle où l’espoir est tout de même possible mais pour le voir, il faut aller au bout du roman! Pour rester dans le sombre, l’auteur a mis des scènes assez violentes au cours du livre mais elles sont si bien intégrées que cette violence n’est pas si choquante que ça et font partie de l’histoire de cette ville proche du Mississippi. Michael Farris Smith nous rend Russel, son personnage masculin, attachant grâce à son passé et surtout son empathie envers Maben bien qu’il soit un peu « ours » et peu bavard! On se dit que ces deux là étaient fait pour se rencontrer en fait!

« Nulle part sur terre » est un bon roman comme on est adepte de l’Amérique noire et quand le lecteur aime devenir addictif de son roman en cours de lecture 😉

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Nulle part sur terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s