La petite boulangerie du bout du monde.

« La petite boulangerie du bout du monde »

de Jenny Colgan

IMG_6498

Grâce à la copine Amiralecteur, j’ai découvert « La petite boulangerie du bout du monde » paru chez les éditions Pocket de Jenny Colgan (d’ailleurs, les suites sont à retrouver chez les éditions Prisma) et j’ai eu envie d’aller ouvrir une boulangerie au bout du monde 😉

Polly a une petite entreprise avec son mari dans une ville dynamique, habite un très bel appartement mais tout ça n’est plus… Son entreprise fait faillite tout comme son mariage. Polly décide d’aller habiter loin de la frénésie d’une grande ville et se retrouve sur une île des Cornouailles, à Mount Polbearne, petit port de pêche. En fait, Polly n’a pas vraiment eu le choix: c’est le seul appartement qu’elle peut se payer, un appartement qui se trouve au-dessus de l’ancienne boulangerie du village. L’appartement est pas très confortable mais Polly veut en faire son chez elle. Elle a pas grand chose à faire de ses journées alors elle s’abandonne à sa passion: faire des pains. Et surtout, Polly va faire de sacrés rencontres dans ce petit port du bout du monde. Une nouvelle vie en perspective??

« Les femmes arrivent toujours mieux à aller de l’avant. Tu savais ça? Les hommes, eux, en sont incapables. C’est pour cette raison qu’ils se marient toujours avec la mauvaise personne. »

« La petite boulangerie du bout du monde » est une jolie découverte et je comprends pourquoi il est aussi présent sur les réseaux sociaux. Ce roman est d’actualité: le changement de vie qui est assez courant de nos jours. Polly le fait et en plus, elle va en plus pouvoir se consacrer à sa passion, et tout cela donne envie!!! L’auteure nous fait donc découvrir plusieurs métiers dans son roman: boulanger, apiculteur, marin pêcheur. Et on ne devient pas marin pêcheur, on nait marin pêcheur. Jenny Colgan nous livre les difficultés de ce métier aussi bien en ce qui concerne l’argent gagné que les conditions de travail…

« Maman disait toujours que j’avais de l’eau de mer dans les veines. Parfois, quand vous êtes au large et qu’il n’y a que vous au milieu de toute cette eau et rien d’autre, et que c’est le milieu de la nuit, et avec toutes ces étoiles au-dessus de votre tête, trop loin du phare pour deviner ni la lueur, vous vous sentez appartenir, comment dire, à quelque chose de tellement plus grand que vous… Dans ces moments-là, oui, c’est un sacré boulot. »

Jenny Colgan sait raconter une histoire à son lecteur qui se laisse porter par le personnage principal, par le petit port avec son phare, par les marins pêcheurs, par les abeilles, par Neil le macareux (et oui il y a un animal au sein de l’histoire donc je ne pouvais qu’aimer!!!), par un fantasque riche!! Dans ce roman, on mélange tous ces ingrédients, on fait reposer, on passe le tout au four et on déguste notre lecture .-) Grâce à ce roman, changer de vie, repartir de zéro, y croire encore et toujours, tout ça est jouable quand on s’en donne les moyens. Rien n’est facile mais beaucoup est faisable.

Maintenant, je vais devoir lire les suites car oui, Jenny Colgan ne sait pas arrêtée là et a déjà écrit deux suites: « Une saison à la petite boulangerie » et « Noël à la petite boulangerie »!! Et si « La petite boulangerie du bout du monde » a suscité des vocations de boulanger, commencez déjà par faire les recettes de pain qui sont à la fin du livre 😉

« Vis le moment présent. Ne prends pas de photo, n’essaie pas de saisir cet instant et de la figer pour  l’éternité. Goûte à sa juste valeur le spectacle. »

Publicités

4 réflexions sur “La petite boulangerie du bout du monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s