La vie rêvée de Virginia Fly.

« La vie rêvée de Virginia Fly »

d’Angela Huth

IMG_6963

Grâce aux éditions La table ronde, j’ai découvrir « La vie rêvée de Virginia Fly » d’Angela Huth et c’est une bien jolie découverte!

Virginia, institutrice de 31 ans, vit toujours chez ses parents dans la banlieue de Londres. Virginia est vierge, elle attend l’homme de sa vie. Est-ce le professeur, Hans, avec qui Virginia va écouter des concerts à Londres? Virginia attend plutôt Charlie, un américain, avec qui elle correspond depuis 12 ans et qui va enfin séjourner quelques jours à Londres. Virginia se voit déjà repartir avec lui et s’installer aux États-Unis mais, comme à chaque fois, ce n’est qu’un rêve… Car Virginia rêve beaucoup de l’Homme… Et le fait de passer à la télévision, car un documentaire lui est consacrée, la fait encore plus rêver… Arrive à ce moment un autre homme dans sa vie: Ulick Brand et sera-t-il le bon?? Que ce soit Charlie ou Ulick, Virginia a, décidément, pas de chance avec les hommes…

« Pourquoi, se demanda Virginia, était-elle le genre de fille à qui les gens proposaient toujours une boisson chaude et non simplement un verre? Qui avait-il chez elle qui empêchait les gens d’imaginer qu’elle s’enfilerait volontiers un double whisky? Pour la première fois de sa vie, par cette froide soirée de novembre, elle refusa la fameuse boisson chaude. »

Comme les romans déjà lus chez les éditions La table ronde, j’ai apprécié me plonger dans la vie de Virginia Fly dans les années 70. J’ai eu beaucoup d’empathie pour ce personnage de trentenaire vierge vivant toujours chez ses parents et en plus, elle a vraiment pas de chance avec les hommes… Virginia croit au bel, grand amour auquel elle s’offrira mais tout ne se passe comme dans ses rêves… Il faut rêver mais faut surtout pas s’y trop accrocher car la réalité peut faire beaucoup de mal. C’est ce que Virginia va découvrir bien malgré elle. L’expression « ne pas faire de vague » sied à merveille à Virginia, elle a été conditionnée par sa mère assez envahissante dans sa vie…

« Quand je suis un tout petit peu saoule, ce qui m’arrive pas très souvent, à vrai dire, je me sens un vrai caméléon. Quel que soit l’endroit où je me trouve, quelle que soit la personne avec qui je suis, j’ai l’impression de réussir à m’adapter parfaitement, totalement. C’est un effort, dans ces moments-là, de me convaincre qu’en réalité, je suis Virginia Fly, d’Acacia Avenue, dans le Surrey: enseignante médiocre, fille loyale, vie monotone et ainsi de suite. »

Bien que Angela Huth l’ait écrit il y a une quarantaine d’années, ce roman s’adapte à nos jours (à l’exception de l’absence du téléphone portable!!). On y retrouve la difficulté de trouver l’amour, le vrai; de voler de ses propres ailes. Bien qu’elle apparaisse un peu naïve, Virginia est volontaire, veut quand même garder espoir, et cherche les opportunités en acceptant qu’un documentaire téle sur la virginité lui soit consacré (à cette époque aussi, être vierge à 30 ans est surprenant!). L’auteure nous raconte son histoire avec habilité, facilité et passion. On ne peut qu’aimer cette institutrice et on souhaite qu’elle trouve enfin son bonheur, mais de temps en temps, l’envie de la « secouer » démange!! Angela Huth a mis en avant, bien qu’elle est trente ans, le côté enfantin de Virginia dû à sa mère, à sa main mise sur elle. Mais Virginia va-t-elle enfin lui tenir tête? En tout cas, on lui souhaite afin de se construire sa propre vie. Là est toute la question…

« La vie rêvée de Virginia Fly » est une jolie découverte. J’ai aimé la plume de l’auteure qui est fort agréable à lire. Ce roman a également une jolie note musicale (musique que partage Virginia avec le professeur Hans) et la musique rassemble les coeurs!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s