Rêver n’est pas un vilain défaut.

« Rêver n’est pas un vilain défaut »

de Carole Cerruti

IMG_7028

Voici un roman que j’ai acheté, lu et chroniqué en un peu plus de 24h et je ne me rappelle pas que cela me soit déjà arrivée!!! Cela fait plusieurs mois que je suis Carole Cerruti sur Instagram, j’ai donc suivi la « naissance » de son roman, « Rêver n’est pas un vilain défaut » paru chez les éditions City, et je devais le lire!! Chose faite avec plaisir!

Élisabeth, célibataire de 30 ans, vit à New-York alors qu’elle est anglaise. Elle travaille dans une librairie à Brooklyn alors qu’elle se destinait à être avocate. Elle vit dans un luxueux appartement donnant sur Central Park mais ce n’est pas chez elle, c’est chez sa belle-mère Brihanna. Liz rêve de devenir écrivain, de perdre ses kilos en trop, d’être remarquée… Et voilà qu’elle est invitée à la soirée de gala des anciens étudiants de son lycée qu’elle n’a pas revu depuis 10 ans. Liz est obligée de s’y rendre vu que ce gala est organisé par Brihanna. Pendant sa soirée bien alcoolisée avec sa meilleure amie, Kathleen, Liz décide qu’elle ira mais pas seule et pour cela, elle va engager un acteur qui jouera le rôle de son petit ami pendant son séjour dans le manoir anglais. Mais qui va croire que cet homme si beau, charismatique, séduisant, arrogant est le petit ami de Liz, qu’il s’est intéressé à elle? Est-ce que la situation va enfin être à l’avantage de Liz?

« C’est à toi d’en écrire l’histoire. A toi de remplir les pages blanches, jour après jour. Et bien! dans ce cas, pour filer la métamorphose, je pouvais dire que ma vie n’était qu’un brouillon. Une sorte de premier jet bourré de ratures, de chapitres inintéressants, avec une structure et une intrigue complètement ratées. Aucun climax, aucun moment palpitant: on en restait à l’état d’ébauche, là où l’auteur présente les personnes et la situation. Pour ça, j’avais tout bon: la pauvre fille ordinaire qui n’attendait qu’une chose, une vie extraordinaire. Sauf que ça ne venait pas. »

Je suis une fan de Bridget Jones et grâce à Carole Cerruti, j’ai replongé dans l’univers de  Bridget et de sa gaine (comprendront les Bridget Jones addict!!). J’ai passé un  agréable moment en compagnie de Liz et même si le dénouement est prévisible, on ne peut pas échapper à la magie de « Rêver est un vilain défaut ». Dans ce roman, on croise Shakespeare; Cendrillon, sa belle-mère et sa belle-sœur; le très grand sapin de Noël; le trop beau comédien! Et tout cela est arrosé d’humour et de petites touches de tristesse que l’auteure, Carole, a su manier avec délicatesse. Le personnage de Liz est attachante, et drôle, et rêveuse, et romantique mais elle est loin d’être aussi insignifiante qu’elle le croit.

« Assise à ses côtés, à siroter un jus de pomme tiède, j’étais redevenue la fille insignifiante. Je me sentais comme une mouche dans une assiette. J’étais l’anomalie à entourer dans le jeu des sept erreurs. Mais pas celle qui était difficile à trouver. »

Grâce à Carole et Liz, je ne culpabilise plus de rêver car il faut rêver dans la vie, ça permet d’avancer et parfois de se dépasser comme l’a fait Liz, qui à force de rêves, s’est construite et en à même réaliser certains! Elle ne baisse pas les bras, affronte ce que la vie lui réserve et en oublie pas pour autant les autres. Carole a écrit une romance et j’ai vraiment aimé la réflexion de Kathleen concernant justement les romances!!

« Toutes les romances parlent de la même chose: girls meet boys; boys meet girls. Ils ne peuvent pas être ensemble, et, après une série de complications et un coup de théâtre de l’auteur, ils forment un joli petit couple. Fin de l’histoire. »

« Rêver n’est pas un vilain défaut » est un roman qui fait rêver, un roman « doudou », un roman qu’on ne veut plus lâcher jusqu’à la fin, un roman qu’on ferme en poussant le « fameux soupir ». Carole a réussit à réaliser son rêve avec ce roman! Maintenant, place aux rêves pour tous!!

(J’attends ma dédicace et boire des bulles ensemble Carole!!)

Publicités

2 réflexions sur “Rêver n’est pas un vilain défaut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s