Le ciel est à nous.

« Le ciel est à nous »

de Luke Allnutt

IMG_7583

« Le ciel est à nous » de Luke Allnutt est un roman touchant que j’ai découvert grâce aux éditions Cherche Midi.

Rob est un homme qui se perd dans l’alcool et les relations d’un soir… Il a goût à rien… Il tente bien que mal de survivre, de survivre après ce drame qu’il l’a touché en plein fouet… Il y a quand même une chose qu’il aime, c’est prendre des photos des endroits qu’il a visités avec son fils Jack et les poster sur son site, « Le ciel est à nous » en espérant que ces clichés seront vus justement par son fils. Par l’intermédiaire des ces photos, la vie de Rob se dévoile progressivement: son histoire d’amour avec son ex-femme Anna, sa vie londonienne, sa réussite professionnelle, son argent et son fils Jack. Mais tout ça va voler en éclat quand la famille apprend la mauvaise nouvelle: la maladie de Jack… Après le drame, alors que Rob s’enfonce, un évènement surgit et Rob va réagir pour peut-être avancer enfin…

« Comment pourrais-je regarder mon fils dans les yeux maintenant que je savais? Combien de temps allais-je garder pour moi ce terrible secret? Il mangeait ses tartines, ne se doutant de rien, persuadé que le lendemain, il retournerait à l’école. Allions-nous vraiment le trahir comme ça? »

« Le ciel est à nous » est un beau roman où l’amour y a une jolie place, il est émouvant. Il traite d’un sujet douloureux qui est la maladie d’un enfant et la déchéance d’un parent mais il donne surtout un espoir, une entraide nécessaire, vitale même. Luke Allnutt a les mots justes pour raconter cette histoire, peut-être est-ce lié à sa propre histoire, sa propre maladie, son propre parcours contre le cancer… Certainement car Luke a pu décrire avec finesse ce que peut ressentir Rob et Anna face à leur fils Jack. Cela rend ce roman très réaliste et rempli d’émotions. Et comment ne pas se mettre à la place de ce père qui fait tout pour sauver son fils, qui croit en ce qui est impossible dans le but d’y croire soi-même, de s’accrocher à ce quelque chose qui pourrait sauver son enfant…

« Parce que si c’était possible en rêve, alors c’était possible tout court. C’était ce que me répétait mon père. C’est possible en rêve. C’est possible tout court. »

J’avoue, j’ai versé quelques larmes en lisant « Le ciel est à nous » (pas autant que pour « Les derniers jours de Rabbit Hayes du Cherche midi aussi 😉 ) car j’y ai trouvé une sensibilité sans tomber dans le dramatique. L’auteur a distillé toutes ses touches de sensibilité sans excès, sans en faire trop et c’est dans cela que ce roman est touchant! Nous sommes tous susceptibles, malheureusement, de passer par de telles épreuves en tant que parents, enfants, malades, proches de malades… Et cette symbolique du site créé par le père, Rob, pour son fils est superbe, comme ces souvenirs à certains chapitres rappelant ces lieux photographiés…

« Jack lève les yeux vers le ciel et se tourne vers moi. « Papa, dit-il, pointant du doigt le soleil couchant et les traînées blanches des avions. Le ciel aussi, il est à nous? » »

« Le ciel est à nous » est une lecture touchante où l’amour y est le personnage principal!!!!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s