A la lumière du petit matin.

« A la lumière du petit matin »

d’Agnès Martin-Lugand

IMG_7624

Grâce au salon du livre de Paris, j’ai pu acheter le dernier roman d’Agnès Martin-Lugand avant sa parution avec une dédicace en plus 😉 J’étais impatiente de faire la connaissance d’Hortense, le personnage de « A la lumière du petit matin » paru chez Michel Lafon et j’ai aimé cette rencontre!

Hortense, 40 ans, est professeure de danse. Elle vit à Paris, aime par dessus tout son métier. Elle a une liaison depuis trois ans avec un homme marié à qui elle donne beaucoup. Elle est heureuse… enfin c’est ce qu’elle pense jusqu’à son accident qui l’oblige à penser à elle, ce qu’elle ne fait plus depuis trop longtemps. Hortense va passer du temps dans la Bastide, sa maison familiale en Provence pour sa convalescence. Va-t-elle se retrouver et vivre selon ses envies?

« Et moi, je n’aurai pas d’enfant. Jamais. J’étais à la veille de mes 40 ans, j’avais laissé passer ma chance. Jamais je ne verrais mes propres enfants courir dans le jardin de leurs grands-parents disparus, ni sauter dans leur piscine. J’avais refuser de voir le temps passer, le temps filer, le temps m’échapper. »

Quel bonheur de retrouver la plume d’Agnès Martin-Lugand et comme pour chacun de ses romans, je n’ai pu lâcher ma lecture avant la fin! Dans « A la lumière du petit matin », Agnès Martin-Lugand met en avant une femme, une femme forte qui maitrise sa vie, du moins en apparence. Hortense, son personnage, est amoureuse d’un homme marié et comme l’affirme Blaise Pascal, « la cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Cette relation n’est pas idéale pour Hortense mais elle aime Aymeric, l’attend, se fait belle pour lui, lui fait plaisir, vit cet amour clandestinement.

« Avec lui, je riais, je sentais mon cœur battre et la fièvre s’emparer de mon corps dès qu’il était auprès de moi. Dans son regard, j’avais le sentiment d’exister, j’étais aimée. Pourtant, je n’aurais jamais imaginé devenir celle qui réclame, qui attend, qui se tape la tête contre les murs quand son amant la laisse pour rejoindre sa famille, celle qui se dégoûte parfois. »

Hortense est la preuve que l’amour ne se contrôle pas, tombe sur soi comme ça… Comme pour ses précédents romans, l’auteure parle de l’amour: amour charnelle, amour familiale, amour amicale, amour d’une passion. Elle parle aussi d’un sujet douloureux qui est la mort et pour Hortense, c’est la mort tragique de ses parents, parents qui sont pour elle, comme pour moi, son pilier… Agnès Martin-Lugand aborde ce sujet avec délicatesse et sensibilité tout comme l’histoire d’amour d’Hortense avec cet homme marié, amour qui est là, réel mais qui ne peut se vivre au grand jour… Comme il est difficile d’aimer dans ces conditions… On se sent bien seule alors qu’on est aimée par l’autre… On se doit d’être disponible quand l’autre l’est… On ne peut qu’attendre des nouvelles… Cet amour peut amener à s’oublier… Grâce (ou à cause, tout dépend du point de vue de chacun) à un malheureux accident, Hortense va se « réveiller » et à ce moment là, il est question de remise en question, de s’interroger sur ce que l’on veut de sa vie, des questions qui bousculent, qui peuvent être douloureuses mais qui sont nécessaires pour avancer et enfin prendre soin de soi et construire sa vie. Et il n’est jamais trop tard pour ça et c’est souvent le destin qui peut nous forcer à s’interroger sur soi, un coup du sort mais qu’il faut être capable d’entendre et d’agir dans le bon sens!! Et quelle belle place à l’amitié que fait l’auteure tout au cours de son roman!

Dans « A la lumière du petit jour », je m’y suis beaucoup retrouvée, vécue certaines situations que vit Hortense… Par contre, j’aurais bien voulu être une danseuse comme elle, danseuse qu’il est aisé de s’imaginer, de voir danser, de vibrer avec elle grâce à la plume d’Agnès Martin-Lugand qui nous entraine dans son monde, dans le monde qu’elle veut nous faire découvrir!!! J’ai eu un coup de cœur pour ce dernier roman d’Agnès et je suis ravie d’avoir dans ma bibliothèque un roman signé de sa main!!!

Publicités

2 réflexions sur “A la lumière du petit matin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s