Possession.

« Possession »

de Paul Tremblay

E46125E1-8C2E-499D-958B-FF60ECA7E8CB

« Possession » de Paul Tremblay: la couverture donne le ton de ce roman que j’ai pu lire grâce aux éditions Sonatine.

Marjorie, la fille de quatorze ans de la famille Barrett, commence à manifester des attitudes bizarres. Elle consulte un spy mais rien ne change, bien au contraire… Son père décide de demander de l’aide à un prêtre qui préconise un exorcisme. Et cet exorcisme va être filmé par une émission télé et connaître, comme beaucoup de téléréalités, le succès.

« Vous avez vraiment vu un démon ou un esprit maléfique sortir de leur corps? Il ressemblait à quoi? Vous avez vu quelque chose au moins? Un genre de volute, comme la fumée d’un feu de camp? Est-ce que le démon est aspiré petit à petit hors de la personne possédée et se raccroche à son corps comme à une bouée de sauvetage? Ou est-ce qu’il s’éclipse sans faire de bruit, comme un enfant qui quitte le nid familial? Mais peut-être que vous n’avez rien vu, si l’esprit est resté invisible, qu’est-ce qui vous dit que l’exorcisme a fonctionné? »

Je ne peux pas dire que « Possession » m’a fait peur mais « Possession » m’a tenue en haleine, m’a fait frissonner, m’a fait me ronger les ongles… Paul Tremblay sait créer un suspens à la limite du soutenable!! « Possession » est l’exorciste contemporain car Paul Tremblay fait intervenir la téléréalité dans son récit! L’histoire est racontée par Merry la fille de huit ans de la famille Barrett, ce qui ajoute une tension supplémentaire, la lecteur voit les scènes à travers les yeux d’une petite fille. Cette même petite fille décrit les scènes avec une telle précision que le film se déroule sous nos yeux de lecteur. Ayant vu « L’exorciste » à la télévision, certaines scènes de « Possession » sont les mêmes et sont tout aussi impressionnantes. Mais, ce thriller n’est pas une copie de « L’exorciste ». C’est bien plus: c’est le reflet de la société actuelle avec la téléréalité qui rentre réellement dans les foyers, l’existence des réseaux sociaux. Que penser de ce père de famille qui accepte que sa fille malade soit filmée dans les pires situations? Que penser de ce voyeurisme? Mais la force de ce roman est l’envers du décor! En effet, Paul Tremblay nous emmène dans les coulisses de la téléréalité, dans sa perversion, dans sa comédie, sa mise en scène et cela toujours par le biais de Merry, la sœur qui va tout raconter. « Possession » est un thriller qui fait réfléchir, qui bouscule. Il y parle de l’horreur que peut vivre une famille face à un être diabolique, et de la manipulation de la télévision.

« Possession » est un roman angoissant, palpitant où les nerfs sont mis à l’épreuve: un père qui cherche les solutions dans la foi, une mère totalement dépassée par les évènements, une sœur possédée, et une petite fille qui cherche l’amour de tous, et au milieu de tout ça, les regards des autres à travers le petit écran. Paul Tremblay fait monter l’angoisse petit à petit, plonge son lecteur dans un questionnement, et bouleverse les codes jusqu’à la fin de son roman!

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Possession.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s