Marguerite n’aime pas ses fesses.

« Marguerite n’aime pas ses fesses »

de Erwan Larher

AF5B0583-6D8B-4CE3-BD55-0F6A7EC5A5DB

Il me tardait que « Marguerite n’aime pas ses fesses » de Erwan Larher sorte en poche chez les éditions J’ai lu. Et j’ai, une nouvelle fois, aimé le roman de Erwan!

Marguerite a une vie des plus banales… Elle vit avec Jonas qui lui vit à ses crochets. C’est un obsédé des jeux vidéos et du sexe voyeurisme. Il se dit réac mais du fond du canapé de Marguerite. Celle-ci a un métier banal, n’aime pas le sexe tout comme ses fesses. Sa maison d’édition lui confie un travail: écrire les mémoires d’un ancien président de la République, DDM. Ce dernier souffre d’Alzheimer et les entretiens avec Marguerite vont lui permettre de se découvrir et de prendre en mains sa vie malgré son boulet de petit ami et sa mère sans complexe. Marguerite va découvrir les coulisses du pouvoir et va se confier à un flic plutôt bourru et qui enquête dans le milieu du pouvoir…

« Jonas embouerait tout de cynisme. Pourquoi le laisse-t-elle la rabaisser sans cesse? Dès qu’ils rigolent ensemble sur le canapé devant une téléréalité, ou qu’elle se blottit contre lui pour regarder un film, il redevient un compagnon parfait. Il va lui chercher du chocolat à la cuisine, lui remplit son verre, met le film sur « pause » quand elle a envie de faire pipi. Et puis l’appartement est toujours nickel. Aucun des mecs de ses copines ne fait la vaisselle, encore moins le ménage. Elle a de la chance. Qui aime bien châtie bien, non? Il est dur avec elle parce qu’il l’aime. Il ne sait pas l’exprimer autrement, voilà tout. D’ailleurs, s’il ne l’aimait pas, pourquoi resterait-il? Il est plutôt pas mal, comme mec, il pourrait très bien se trouver une fille beaucoup mieux qu’elle. »

« Marguerite n’aime pas ses fesses », quel titre et tout est dans ce titre! Erwan Larher nous livre dans ce roman les travers de notre société et ils sont, malheureusement, nombreux… Les travers politiques, les travers sexuels, les travers des jeux vidéos, les travers des complots, les travers de la « liberté »… Et tous ces personnages si criant de vérité!!! Marguerite: combien de fois, j’ai eu envie de la brusquer, de lui dire de se bouger justement ses fesses, d’ouvrir les yeux sur son petit ami… Et Jonas, ce petit ami: je n’avais qu’une envie, c’est de lui boucler sa bouche et de souhaiter très fort qu’il se fasse prendre par Marguerite à s’exhiber comme ça sur internet… Et DDM, l’ancien président: il est déluré en fait et ses histoires ont toutes un fond (plus ou moins grand) de vérité! Sans oublier, la présence des livres dans ce roman et Marguerite qui tient un blog littéraire (toutes ressemblances seraient-elles fortuites?!!!!)

« Elle y traque (dans son blog) la facilité et la désinvolture, les récits sans imagination, les auteurs qui laissent croire qu’il suffit de faire vibrer la corde sensible pour élaborer un bon roman. Elle oppose ce qui transporte, embarque, ce qui donne et partage à ce qui endort et lénifie. Elle n’hésite pas à éreinter, aussi ne lui a-t-on jamais – contrairement à d’autres blogueuses plus gentilles qu’elle – proposé de recevoir les romans à titre gracieux, de rencontrer les auteurs, d’avoir une chronique à la télé, une pastille à la radio, et aucun grand média ne lui a offert d’héberger son site. »

Et évidemment, Erwan Larher nous raconte tout ça avec humour, avec son humour, avec sa plume, ses mots des fois un peu crus mais au moins compréhensibles de tous! J’ai totalement vécu ma lecture de « Marguerite n’aime pas ses fesses » tellement c’est réel: la naïveté de Marguerite, son petit ami profiteur, la mère qui ne souhaite pas vieillir, le vieux qui perd la tête et qui dit et fait des choses improbables!! Et puis, j’ai été plongée dans un univers un peu inconnu pour moi même si je sais que ce milieu est pas des plus honnêtes: la politique avec ses magouilles, ses secrets, ses hommes de l’ombre qui tirent les ficelles; et cela fait trembler…

Erwan Larher, avec ce roman, a su me rendre addictif à sa lecture! Et ce roman a son histoire. En effet, il est sorti alors qu’Erwan se remettait de sa blessure aux fesses lors des attentats du Bataclan! Drôle de coïncidence quand même!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s