Ta vie ou la mienne.

« Ta vie ou la mienne »

de Guillaume Para

E561A799-B411-4550-B3BF-7ED1908C8C76

J’avoue: j’avais très hâte de recevoir « Ta vie ou la mienne » de Guillaume Para, des éditions Anne Carrière, dans le cadre des 68 Premières Fois. Et mon impatience a été récompensée!

Hamed Boutaleb se retrouve orphelin à treize ans et va vivre avec son oncle et sa tante à Saint-Cloub. Hamed va se passionner pour le football dans lequel il excelle. Il y rencontre François, un blanc mal mené par l’équipe de foot, et qui va devenir son meilleur ami. Puis, à seize ans, Hamed rencontre l’amour en la personne de Léa qui fait partie de la haute bourgeoisie, un milieu bien loin du sien. Ils s’aiment à en défier leurs différences. Mais un soir, leurs vies vont être entièrement bousculées… Hamed va faire 4 ans de prison où la violence y tient une trop grande place, violence qu’il avait pourtant oubliée… Comment Hamed va revenir de là?

« La captivité est quelque chose qu’on garde en soi, Hamed, c’est comme ça. Faut vivre avec ce qu’on a fait, avec ce que tu as fait sans fuir. Tu sais, la première fois que j’ai rencontré Christine, derrière son bureau, elle m’a dit: « Quand il y a une tempête, ça ne sert à rien de chercher à l’éviter. On doit apprendre à danser sous la pluie. » C’est peut-être une phrase à la con, mais, moi, elle m’a aidé. »

« Ta vie ou la tienne » est un roman puisant qui ne peut laisser indifférent… Guillaume Para y aborde les thèmes de notre société actuelle: la violence, les banlieues, les différences, l’amitié, la famille, l’amour, la passion, le milieu carcéral… La vie de Hamed est faite de violence: sa mère meurt en le mettant au monde, son frère décède d’une balle, son père est un alcoolique violent… Alors quand Hamed va vivre chez son oncle et sa tante, il découvre la famille, la vraie, celle qui aime, qui soutient, accompagne. Même sur le terrain de foot, Hamed sait ne pas utiliser la violence, sauf pour défendre François, un riche qui va devenir son meilleur allié. Les deux amis partagent l’amour du ballon rond, leur passion et quel plaisir de lire les mots de l’auteur, lui même passionné de foot, nous décrire les scènes dignes d’un Zizou! Hamed va se réaliser à travers sa passion pour le foot.

« Mais petit à petit, le mépris de Boutaleb s’était estompé et ce dernier avait commencé à apprécier le gosse de riches: désintéressé, honnête, François venait à lui les bras ouverts, juste parce qu’il l’aimait bien. Hamed découvrait à travers ce garçon ce qu’il y avait de bon à avoir été préservé par la vie. Il se demandait aussi comment ce type, capable de redevenir un enfant lorsque certaines choses l’émerveillaient, avait pu résister, ne jamais baisser les yeux quand il se faisait tabasser par des plus costauds que lui. Hamed finit par respecter cet étrange personnage, puis par l’admirer. »

Mais la violence est omniprésente dans ce roman et se cache dans des foyers bien pensants… Et cette violence cachée va détruire Hamed et Léa, va pousser Hamed à tout sacrifier par amour et à se retrouver en prison où la violence est la loi. Hamed n’est plus lui même, il n’est que douleur violente… La question est de savoir si on peut échapper à la violence connue depuis toujours, au milieu carcéral qui brise un homme… Guillaume Para nous livre ces interrogations et ses propres réflexions. Les mots de l’auteur apportent une telle justesse au récit que j’ai visualisé toutes les scènes, scènes si réalistes. Et cet amour qui se dégage de toutes ces pages est essentiel: l’amour de la famille d’Hamed, de Léa, de François et de sa famille. L’amour est au centre de « Ta vie ou la mienne » car c’est l’amour qui a fait basculer la vie d’Hamed…

Le premier roman de Guillaume Para est pour moi un roman intense et poignant qui mériterait d’être adapté au cinéma…

Publicités

Une réflexion sur “Ta vie ou la mienne.

  1. Pingback: Ta vie ou la mienne – Guillaume Para – 68 PREMIERES FOIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s