Sujet inconnu.

« Sujet inconnu »

de Loulou Robert

« Sujet inconnu » de Loulou Robert, paru aux éditions Julliard, est un de mes coups de cœur de cette rentrée littéraire si riche (et féminine)!

L’héroïne quitte sa ville natale Metz pour Paris après son poche pour des études supérieures afin d’apprendre, beaucoup. Elle vit dans un studio, découvre la vie étudiante mais aussi la solitude jusqu’à sa rencontre avec lui qui va la bouleverser, beaucoup trop…

« Je dis tu. Avant, c’était confus. Deuxième ou troisième personne. Je mélangeais. Maintenant je sais. C’est simple. C’est toi. Je ne te nomme pas. Je ne me nomme pas. On reste deux inconnus. Ce sera juste toi et moi. Par la suite, dire ton prénom deviendra insupportable. Le mien aussi. Ce ne sera plus simple. Mais la suite je ne la connais pas encore. Pour l’instant, c’est toi et moi à la terrasse d’un bistrot avec vue sur Montparnasse. »

J’ai été submergée par une vague lors de ma lecture: une vague puissante, percutante, vive, faite de phrases courtes, de mots simples mais avec une telle intensité. Ce récit, où Loulou Robert se raconte, ne peut pas laisser indifférent, ne peut pas être refermé sans enfin respirer. Car « Sujet inconnu » se lit en étant en apnée où l’urgence de savoir est belle et bien présente, l’urgence que l’auteure a connue, cette urgence d’écrire qui la sauvera…

« Je n’ai pas dit non le premier soir. À cette table, bistrot Montparnasse, je n’ai pas réussi à me lever de ma chaise. Dès le début, j’étais condamnée. Mais je me suis mise à écrie. Je ne dis pas non, j’écris. »

Loulou Robert raconte la vie d’une jeune femme qui était pleine d’espoirs pour sa nouvelle vie parisienne. Mais ses espoirs ne se réaliseront pas et avec une franche lucidité, elle va découvrir la solitude dans une grande ville, ses rapports aux autres pas simples, et le cancer de sa mère. Sa mère qui n’est en fait pas immortelle, cette maladie qui empoisonne toute une famille, qui met à terre les personnes les plus fortes. Les sentiments qui se bousculent, s’échappent, se transforment…

Et puis il y a l’amour, le vrai, le beau, mais cet amour devient destructeur, fait mal, enferme dans une spirale aveugle…

« Ça y est. Je suis amoureuse. Je ne décide plus. Je ne contrôle plus. Je ne résiste plus. Je ne peux plus respirer. Je ne peux plus me lever. Plus si tu n’es pas là. Si tu ne me prends plus dans tes bras. J’aime notre amour. Même s’il est fou. Même si moi aussi. Alors c’est ça l’amour? »

De cet amour va naître un roman que l’héroïne écrit pour se délivrer. L’écrit devient une bouée à laquelle cette jeune femme va s’accrocher car même si elle paraît forte, elle est fragile aussi (de part son adolescente un peu perdue avec des cicatrices indélébiles) et ses repères s’effritent petit à petit. « Sujet inconnu » est à la fois un roman dur et sensible: dur par les épreuves que la jeune femme vit, sensible par la justesse du récit, par les mots, par la puissance des phrases. Loulou Robert nous emporte avec elle, dans le tourbillon de sa vie: on aime avec elle, on tremble avec elle, on espère avec elle, on pleure avec elle, on s’endort avec elle…

« Sujet inconnu » est un beau roman, raconté avec une belle écriture bien qu’incisive mais si juste et réelle, en phase avec son personnage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s