Rendez-vous avec le mal.

« Rendez-vous avec le mal »

de Julia Chapman

Grâce aux éditions « La Bête noire », j’ai retrouvé avec plaisir les Détectives du Yorkshire et « Rendez-vous avec le mal » de Julia Chapman.

Samson O’Brien, détective à l’Agence de Recherche des Vallons, est engagé pour retrouver un bélier de compét dans le Yorkshire. Et il va aussi s’intéresser de très près à des incidents survenus dans la maison de retraite de Fellside Court. Il va être seconder par Delilah Metcalfe avec qui il fait un sacré duo, ou plutôt un trio avec Calimero, le chien de Delilah qui a un sacré flair.

« Delilah et Calimero étaient devenus une famille monoparentale, tous deux meurtris par la rupture. Delilah s’était abrutie de boulot pour noyer son chagrin pendant que Calimero développait un trouble de l’anxiété, refusant de laisser Delilah sortir de son champ de vision. Dans les rares occasions où elle ne pouvait vraiment pas l’emmener, il passait son angoisse sur tout ce qui lui tombait sous la dent. Les chaussures finissaient en lambeaux. Les rideaux étaient lacérés. Les coussins… quand Calimero piquait une crise, il n’en restait plus grand-chose, de ces coussins. »

J’ai retrouvé avec plaisir cette jolie campagne anglaise et les habitants de cette ville, Bruncliffe mais surtout Delilah et Samson. Je l’ai même trouvé mieux que le premier tome, Rendez-vous avec le crime! L’auteure m’a fait encore voyager dans la campagne anglaise, m’a fait rencontrer un bélier de compétition, entendez un bélier champion en reproduction, Ralph, et des résidents d’une maison de retraite tous autant sympathiques les uns que les autres. Julia Chapman a écrit une véritable intrigue policière avec les décès et accidents des pensionnaires de Fellside Court. J’ai suivi l’enquête menée par notre duo de choc, Samson et Delilah. J’ai tremblé pour les pensionnaires de cette maison de retraite qui doivent déjouer les pièges d’un mystérieux meurtrier. De plus, cette petite bande d’amis est très attachante et leur complicité, leur affection, leur entraide les rendent adorables, surtout le père de Samson. D’ailleurs, lors de cette enquête, Samson se livre sur son passé, sur son départ de Bruncliffe: le lecteur commence à en savoir un peu plus sur lui, si mystérieux depuis son retour dans sa ville d’enfance. Dans « Rendez-vous avec le mal », ce n’est pas un duo qui enquête mais un trio: Calimero, le chien de Delilah, fait entièrement partie de l’histoire. Calimero va permettre de récolter des preuves, va être un coéquipier essentiel. Tout y est pour me ravir et sans oublier Noël car l’intrigue se passe à cette période donc quel plaisir de « voir » le village s’habiller à ces couleurs. En résumé, Julia Chapman a su me captiver et me faire passer un très bon moment pendant ma lecture « Rendez-vous avec le mal » et j’attends avec impatience le tome 3!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s