Des mirages plein les poches.

« Des mirages plein les poches »

de Gilles Marchand

Grâce aux éditions Aux forges du vulcain, je découvre le format nouvelles et l’écrivain Gilles Marchand avec « Des mirages plein les poches ».

14 nouvelles écrites par Gilles Marchand et parus dans différents supports entre 2011 et 2017 et réunis dans ce recueil de nouvelles au titre bien évocateur « Des mirages plein les poches ».

« Dans l’amour ce qui compte, c’est un slip qui fait bien l’amour. J’avais fait mon éducation sexuelle en regardant les téléfilms érotiques de deuxième partie de soirée. À priori rien de bien affriolant, mais de quoi poser les fondations solides de l’idée que j’allais me faire des relations entre les hommes et les femmes en milieu propice aux vapeurs amoureuses. C’est dans ces téléfilms que j’avais découvert, ou plutôt que s’était gravé en moi l’idée que l’amour se faisait en slip. Je manquais de référents extérieurs qui auraient pu contredire cette théorie. Pour moi, le slip était à l’amoureux ce que la chaussure était à l’athlète. »

Entrer dans l’univers de Gilles Marchand, c’est rencontrer l’imaginaire ancré au réel. L’auteur raconte dans « Des mirages plein les poches » la vie, la vie un brin mélancolique, un brin rêveur, un brin nostalgique… L’enfance, l’amour, la famille, la paternité, tout est évoqué dans ce recueil. Gilles Marchand nous livre ses personnages, ses personnages un peu désarticulés par la vie, par leur vie, personnages qui rêvent, se rêvent, cherchent le meilleur… Il y a aussi des objets, les objets que l’auteur a donné une vie, des objets du quotidien qui vivent au quotidien… Ces objets prennent vie pour remplir un vide dans l’existence de ces personnages…

Dans chacune de ces nouvelles, chacun peut retrouver un peu de soi, beaucoup de soi… Les émotions sont là, bien présentes; chavirent notre cœur; nous bousculent, nous fait sourire, nous rend triste, nous emmènent dans un tourbillon. C’est court mais puissant. C’est imaginé mais si réel. C’est mélancolique mais rempli d’amour. C’est triste mais joyeux. C’est léger mais profond. Gilles Marchand est un magicien des mots, des sentiments, de l’absurde et du réel. Il y a beaucoup de tendresse dans ses mots, de bienveillance, d’attente et d’amour. « Des mirages dans les poches » est un recueil de nouvelles qui saura se faire sa place dans vos lectures et dans votre bibliothèque et que vous prendrez plaisir à relire à certains moments de votre vie!

6 réflexions sur “Des mirages plein les poches.

  1. Je veux bien me laisser tenter. Un tourbillon de sentiments… pour laisser s’envoler la tristesse… pour apporter de la joie… pour faire réfléchir sur la vie… je dis Oui
    Merci Sybil

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s