Je t’ai oubliée en chemin.

« Je t’ai oubliée en chemin »

de Pierre-Louis Basse

J’ai pu découvrir « Je t’ai oubliée en chemin » de Pierre-louis Basse grâce aux éditions Cherche Midi.

Deux jours après le nouvel an, Pierre est quitté par SMS. Anne, la femme qu’il aime depuis sept ans, le quitte par texto. C’est un choc pour Pierre qui ne s’imagine pas continuer de vivre sans elle. Mais afin d’oublier sa peine, Pierre va marcher, longtemps, afin d’oublier…

« Le SMS avait inventé l’encre sympathique virtuelle et fulgurante. D’une certaine manière, les vivants d’aujourd’hui ont le loisir de l’autodestruction. Comme ces petites cassettes destinées à James Bond et qui explosaient dans les cabines téléphoniques. Il n’y aurait plus jamais de temps mort. Inutile de se revoir, ou d’en passer par le filtre laborieux de la conversation. Se dire au revoir était impossible. Le désir avait rejoint ce monde étrange des images qui luttent contre elles, pour s’imposer aux dépens de ceux qui les regardent. C’est comme ça. »

« Je t’ai oubliée en chemin » est un roman de notre société actuelle avec l’amour et ses ruptures, la technologie et ses dérives, la joie et ses peines. Le narrateur, Pierre, est quitté par un simple SMS sans possibilité de se parler, de s’expliquer, de comprendre. Voilà, un texte sur un écran de téléphone met fin brutalement à une histoire d’amour de sept ans, comme ça, sans plus d’explications… Qui mérite ce type de rupture? Personne… Mais pourtant combien quitte de cette manière l’autre? Beaucoup… De nos jours, tout doit aller vite: ça nous plaît plus, ben on jette et on passe à autre chose. C’est ce qu’a subit Pierre avec ce SMS.

« Les smartphones avaient pris le pouvoir sur la réalité. Tout un monde d’images fixes, vidéos, texto, possédait désormais cette puissance capable de fracasser l’humanité toute entière. Le geste électronique avait triomphé. Le monde des adultes ressemblait à un champ de bataille. On pouvait apercevoir les blessés se relevant péniblement, mais toujours avec assez de force pour avancer vers la lumière. »

Après cette rupture, il faut se reconstruire, combattre la peine, avancer coûte que coûte. Mais comment faire quand son monde s’écroule, quand plus rien n’a de sens? Pierre va trouver sa solution: il va marcher, marcher des heures et des heures afin d’évacuer toute cette peine, afin de se repasser son histoire d’amour, afin d’oublier ce texto, sa peine. Le lecteur va accompagner Pierre dans cette démarche: il va marcher avec lui, à la rencontre de cette nature qui est bien souvent oubliée, et que chacun va redécouvrir. En fait, cette marche permet de fuir le désespoir pour regagner de l’espoir. Durant ses randonnées, le narrateur pense à ces sept ans écoulés pour pouvoir les mettre derrière lui. La nature est salvateur pour lui ainsi que la présence de ses amis, qui le soutiennent dans ces moments là. L’auteur nous livre une jolie façon de panser ses plaies, d’oublier sa tristesse, de faire table rase du passé pour pouvoir affronter son avenir.

Évidemment, Pierre-Louis Basse m’a fait réfléchir sur justement toute cette technologie et la nature accessible à tous. Selon son usage, la technologie (textos, internet, photos) peut être néfaste, perverse, dangereuse, douloureuse. Alors que la nature, la réflexion sur soi, ne peut être que bénéfique. Il ne faudrait pas l’oublier, s’oublier dans la facilité que nous offrent nos téléphones portables. « Je t’ai oubliée en chemin » permet à son lecteur de se recentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire soi et ce qui l’entoure, ce qui est palpable. N’allons pas trop vite et prenons le temps pour les autres et pour soi!

« Je t’ai oubliée en chemin » de Pierre-Louis Basse, chez les éditions Cherche-Midi, 03 janvier 2019.

4 réflexions sur “Je t’ai oubliée en chemin.

  1. Pingback: Je t’ai oubliée en chemin – Ma collection de livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s