La personne de confiance.

« La personne de confiance »

de Didier van Cauwelaert

Merci aux éditions Albin Michel pour la lecture du dernier roman de Didier van Cauwelaert, « La personne de confiance ».

Max est grutier à la fourrière de Paris. Il embarque une Rolls garée sur une place livraison et il se rend compte que dans la voiture se trouve une vieille dame, Madeleine Lamor, la grand-mère des galettes bretonnes. Et c’est à ce moment là que Max va devenir la personne de confiance de Madeleine afin de contrer les actes malveillants de son neveu envers elle et son entreprise de galettes.

« J’ai besoin de vous, Maxou. J’ai besoin, là, tout de suite, d’un ange gardien assermenté. Quelqu’un de légalement fondé à s’opposer à mon neveu devant témoins pour me rendre ma liberté, ma Carte bleue et mon droit de vote. »

Lire un roman de Didier van Cauwelaert, c’est toujours passer un agréable moment où la bienveillance et humanité sont présents! Dans « La personne de confiance », l’auteur fait se rencontrer deux mondes: la jeunesse et la vieillesse, l’ouvrier et la chef d’entreprise, le pas bien riche et la riche. Deux mondes qui se côtoient rarement mais qui, dans ce récit, vont s’unir pour faire valoir des bons droits, les droits de Madeleine. Il y a la fougue de Max, jeune homme avec un petit casier judiciaire, la sagesse de Madeleine, la beauté de Sam et ce trio va devenir inséparable. Max va être la bouée de sauvetage de Madeline et inversement. Les deux vont s’entraider et mutuellement vont obtenir ce qu’ils désirent en fait: Madeleine garder les reines de son entreprise et de sa vie, et Max, l’amour de Sam et une personne qui lui fait entièrement confiance. C’est un beau récit à la fois tendre, actuel, sensible, perspicace!!

Pour la narration, Didier van Cauwelaert a décidément de la suite dans les idées!! En effet, tout est raconté par Max avec son langage de banlieue, son franc parler!! Et en plus, c’est comme un long monologue car il n’y a que Max qui parle. Et il parle avec un policier puisque Max se trouve dans un salle d’interrogatoire afin de raconter tout son histoire: de la mise en fourrière de la voiture de Madeleine à sa présence dans cette salle!! Cela en fait un récit dynamique, rythmé, avec humour et sincérité!

« La personne de confiance » est une jolie fresque sociale dans laquelle on retrouve de belles valeurs humaines!

« La personne de confiance » de Didier van Cauwelaert chez Albin Michel, 27 mars 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s