La petite sonneuse de cloches.

« La petite sonneuse de cloches »

de Jérôme Attal

Évidemment que j’ai lu « La petite sonneuse de cloches » de Jérôme Attal chez Robert Laffont!

1793, Chateaubriand est à Londres avec l’espoir de devenir écrivain. Il est sans argent et alors qu’il se trouve enfermé dans l’abbaye de Westminster, il reçoit un baiser d’une jeune fille, la sonneuse de cloches. De  nos jours, Joe J Stocklom meurt avant d’avoir terminé son roman sur les amours de Chateaubriand. Son fils, Joachim, trouvant le chapitre sur cette sonneuse de cloches, décide de partir à sa recherche à Londres.

« Toute ma vie, il me semblait avoir recherché des êtres qui me feraient vivre des « instants maison ». Ce que j’appelle des « instants maison » sont des instants où l’on se sent soi-même, à une distance la plus infime possible entre ce qu’on est et l’image qu’on se fait de sa présence sur terre, sans vouloir toujours chercher ailleurs, comme une âme errante, une personne de plus, prompte à nous réinventer. »

Pour moi, « La petite sonneuse de cloches » est le meilleur roman de Jérôme! Que j’ai aimé ma lecture. Que j’ai aimé retrouver encore la plume de Jérôme. Que j’ai aimé me promener dans deux époques différentes. Que j’ai aimé en savoir beaucoup, mais beaucoup plus sur Chateaubriand. Comme j’ai aimé errer dans les rues de Londres. Comme j’ai aimé découvrir l’abbaye de Westminster sous un autre angle. Que j’ai aimé lire des histoires d’amour. Oui j’ai aimé « La petite sonneuse de cloches ». Jérôme a un don très particulier de m’emmener, mais avec tellement de facilité, dans son monde, dans ses phrases, dans ses mots… Jérôme est un conteur au sens noble du mot. Jérôme sait raconter de belles histoires. Jérôme sait envouter son lecteur. Jérôme sait nous faire voyager à travers ses pages. Avec Jérôme, j’apprends toujours sur les écrivains, artistes connus; sur des périodes données. C’est un puits de connaissance qu’il partage avec passion, envie, amour! Et de l’amour, il y en a dans son dernier roman: deux histoires d’amour à deux époques différentes à Londres, deux histoires d’amour si jolies.

Dans « La petite sonneuse de cloches », tout part d’un baiser, un baiser qu’a reçu Chateaubriand par une inconnue dans un lieu improbable. Ce baiser va hanter Chateaubriand qui va vouloir connaître l’instigatrice. Ce baiser, qui des siècles plus tard, va aussi hanter un homme, Joachim qui va aussi vouloir connaître cette instigatrice du baiser. Comme quoi un baiser peut emmener à faire beaucoup! Que ce soit avec Chateaubriand ou avec Joachim, j’ai assisté à une enquête, à des rebondissements. Je suis partie à la quête d’une jeune fille dans les rues de Londres aussi bien en 1793 que de nos jours. J’ai cherché à découvrir pourquoi Chateaubriand a été subjugué par ce baiser et pourquoi Joachim aussi. « La petite sonneuse de cloches » est LE roman de Jérôme Attal, est celui que vous devez découvrir, est celui qui doit être un coup de cœur de la rentrée littéraire!

« La petite sonneuse de cloches » de Jérôme Attal chez Robert Laffont, le 22 août 2019.

6 réflexions sur “La petite sonneuse de cloches.

  1. Pingback: La petite sonneuse de cloches – Jérôme Attal – les cibles d'une lectrice "à visée"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s