Sigló.

« Sigló »

de Ragnar Jónasson

Je poursuis ma lecture des romans de Ragnar Jónasson avec son dernier, « Sigló », chez les éditions de la Martinière.

Le corps d’une adolescente est retrouvée dans la rue principale à Siglufjördur. L’inspecteur Ari Thór est chargé de l’enquête. Cela paraît être un suicide mais le doute plane surtout que dans une maison de retraite, un pensionnaire a écrit sur le mur de sa chambre « Elle a été tuée ».

« Encore et encore. Elle a été tuée. Ari fut traversé d’un frisson. Il s’approcha du mur pour observer l’inscription. L’écriture était irrégulière, proche du gribouillis, mais le message demeurait limpide. À l’image du chaos dans l’esprit d’un homme confus, le mur était presque entièrement recouvert de cette unique et même phrase. Hávardur savait-il quelque chose? Connaissait-il cette adolescente, ou peut-être simplement ses grands-parents? Avais-il reçu de la visite depuis que le corps avait été retrouvé? »

Une enquête policière en pleine tempête islandaise, thèmes favoris de l’auteur Ragnar Jónasson. Avec « Sigló », le lecteur plonge direct au creux de la tempête et va, avec l’enquêteur Ari, élucider la mort d’une adolescente. À cela s’ajoute une ambiance quasi de huis clos. Quasi car toute l’enquête se déroule dans la petite ville de Sigló, ville où tout se sait, où tout le monde se connait d’où cette sensation de huis clos accentuée par la tempête. Au premier abord, la mort de l’adolescente paraît être un suicide mais Ari n’en est pas convaincu et quand une ex-compagne le contacte pour des faits étranges dans la maison de retraite où elle travaille, Ari se demande si ce n’est pas un meurtre. Il va donc seul enquêter afin d’en être sûr. Alors qu’il a à coeur de résoudre cette énigme, son ex-femme avec son fils arrivent à Sigló. Ari va donc devoir enquêter, passer du temps avec son fils et essayer de renouer avec son ex mais c’est sans compter la réapparition de son ex-compagne. Non pas de panique, Ari va mener tout ça de front comme il en a l’habitude!

L’auteur a une nouvelle su emmener son lecteur dans son Islande, lui faire vivre une nouvelle fois une tempête, une enquête où toutes les pistes sont évoquées et étudiées, où la vie personnelle est bien présente car Ari n’est pas qu’un enquêteur. Il n’y a ni sang, ni poursuite en voiture. L’auteur nous plonge dans la tranquillité de l’Islande et tout ce fait au rythme de la tempête qui approche. Dans ce dernier opus des enquêtes de Ari, on en sait plus sur lui, sur sa vie de famille, famille séparée, sur ses attentes. Tout en menant l’enquête, il ne va pas délaisser sa vie familiale. Ari est un homme avant tout même si son métier est important pour lui. C’est bien d’en avoir plus, de le voir se questionner et arriver à tout concilier. Comme d’habitude, Ragnar Jónasson sait distiller les indices pour la résolution de l’enquête et tout cela petit à petit (il ne faut pas précipiter les choses!). Le lecteur participe forcément à des suspicions pour au final avoir une sacré surprise!! Ils sont forts ces auteurs nordiques!!

« Sigló » de Ragnar Jónasson chez la Martinière, 09 septembre 2020.

2 réflexions sur “Sigló.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s