À coeur ouvert.

« À coeur ouvert »

de Nicolas Keramidas

Un coup de coeur pour l’album de Nicolas Keramidas, « À coeur ouvert » chez les éditions Dupuis.

Nicolas, à 43 ans, va subir sa deuxième opération à coeur ouvert. Il a eu la première quand il avait un an et en a peu de souvenirs. Pour la deuxième, c’est différent. Il raconte tout: l’attente de la date de l’opération, les suites opératoires, le retour à la maison, la rééducation. Tout y est.

« À cour ouvert » a été entièrement écrit et dessiné par Nicolas Keramidas même si j’ai envie de dire qu’il a été écrit à deux car sa femme et lui ont tenu chacun un journal pour ne rien oublier, pour croiser leur ressenti. Et j’ai trouvé que c’était une bonne idée car dans ce genre d’épreuve, dans un couple, ce sont les deux qui doivent l’affronter. C’est donc un récit intimiste, sensible, vrai, touchant que nous conte Nicolas. Il élude rien: la douleur, la peur, les examens, les rencontres, l’attente, la convalescence, l’espoir, les envies, les désillusions, le traumatisme. Avec lui, je me suis revue vivre les mêmes choses: la décision de se faire opérer, une décision très difficile à prendre. Les suites opératoires avec la réanimation où, comme Nicolas, peu de souvenirs: je ne me souviens pas d’être aller en ambulance rencontrer un cardiologue, je ne me souviens plus des visites de ma famille et de mes amis, je ne me souviens pas du coma artificiel et de mon meilleur ami me tenant la main et être si triste de voir mon visage se tordre de douleurs. La rééducation où on apprend à se connaître et où chacun raconte ses soucis de santé dans la bonne humeur. Réapprendre à marcher, à manger doucement mais sûrement. Tout m’est revenu en lisant « À leur ouvert » même si on ne peut oublier. C’est pour cela que je peux affirmer que Nicolas Keramidas est sincère, fidèle dans son récit et que cela est profondément humain. Ça fait un bien fou car oui, c’est triste. Oui c’est pas facile. Mais surtout chacun est capable de surmonter cela. Nous avons tous la force nécessaire pour affronter le pire. Nicolas en est le parfait exemple et il a su en faire un super album sans édulcorer la vérité!

Les illustrations sont en total raccord avec le texte, avec le vécu. Nicolas Keramidas s’est dessiné avec toutes les émotions vécues. Il a dessiné son coeur malade. Les soignants. L’hôpital et ses couloirs. Ses enfants. Ses rencontres. La salle d’opération. Tout y est avec les couleurs adaptées à la situation. Ça fourmille de détails à ne pas rater. Tout cela sans oublier l’humour qui est essentiel dans ces moments là. L’auteur n’a pas oublié de raconter, illustrer le difficile mais aussi il a su y ajouter l’humour essentiel et super bien trouvé!! Du coup, on rit, on tremble, on espère, on souhaite avec Nicolas durant tout ces moments avant et surtout après l’opération. Sans oublier le personnel hospitalier où franchement, certains m’ont bien fait sourire!! 

« À coeur ouvert » est un album beau, sensible, humain, sincère et qui fera chavirer votre coeur!

« À coeur ouvert » de Nicolas Keramidas chez Dupuis, 29 janvier 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s