Le chemin amoureux.

« Le chemin amoureux »

de Louison

Premier roman de Louison, « Le chemin des amoureux » chez les éditions Robert Laffont.

Juliette et Jérôme s’aiment. Ils décident de faire un enfant, un enfant qui né le soir du vendredi 13 novembre 2015. Un bonheur mêlé dans un drame national. Juliette, Jérôme et Joseph sont heureux jusqu’au dimanche 15 juillet 2018, jour où Jérôme meurt brutalement laissant Juliette seule avec Joseph. Une histoire d’amour.

« Il ne pouvait pas savoir que, pour nous, ce petit yaourt patriotique était insupportable. Que c’était Jérôme qui avait appris à son fils à chanter La Marseillaise et que la phrase « les têtards sans dents et lavés » était une de ses créations pour ne pas avoir à lui expliquer qu’était un « étendard » ou pire ce que voulait dire « sanglant ». À vingt-quatre heures près, les sourires créés par cette interprétation très personnelle de l’hymne français s’étaient transformés en lèvres pincées et larmes ravalées. Et de la même façon que le papillon ne redevient pas chenille, il y avait fort à parie qu’à l’avenir, plus jamais cette Marseillaise et ses têtards édentés ne nous creuseraient les fossettes. »

Mais comment j’ai aimé ce roman, ce chemin des amoureux. Louison, l’auteure, a écrit ce premier roman en piochant en grande partie dans sa propre vie. Cela donne un roman profondément humanisme, sincère, tendre, joyeux, triste, éclatant, vrai. « Le chemin des amoureux » c’est l’histoire de Juliette en couple avec Jérôme. Ils s’aiment et enfin vont avoir un bébé. Un bébé qui naît le vendredi 13 novembre 2015 pendant les douloureux attentats de ce vendredi noir. Joseph, Jojo, est la lumière de cette soirée inoubliable. Puis arrive juillet 2018 où Juliette veut plus: un mariage, une maison et un autre bébé. Jérôme acquiesce après de longues discussions. 15 juillet 2018, après une belle nuit ensemble, Jérôme ne se réveille pas, le jour de la finale de la coupe du monde de football. Puis arrive avril, le mois d’avril et Avril. Voilà c’est l’histoire de Juliette racontée par Louison. Cette histoire, j’en ai apprécié tous les moments. J’ai souri et ri. J’ai eu les larmes aux yeux. J’ai été heureuse et triste. Je suis passée par toutes les émotions avec Juliette, Jérôme et Jojo. Et ça c’est chouette quand un roman me permet de ressentir tout plein de choses.

J’admire Louison pour avoir écrit ce roman. Un roman intime au final mais un roman universel qui parle d’amour, de famille, de drame, de deuil, de naissance, de joie, de rire, de pleurs. Dans ce roman, chacun s’y retrouvera à un moment ou un autre. Ce roman nous rappelle cette terrible soirée du 13 novembre et nous montre que dans le chaos, il y a toujours une joie qui apparait. Ce roman nous prouve la force que nous avons pour affronter le pire dans une vie et pour apprécier le meilleur. Louison nous livre tout ça d’une écriture fluide avec de l’humour qui donne le sourire. Elle nous fait partager des vrais moments de vie avec simplicité et surtout avec sincérité. Son roman se lit d’une traite et il est plus qu’aisé de s’attacher à ses personnages. « Le chemin des amoureux » est un bon premier roman pour moi. J’ai aimé ma lecture et il m’a fait du bien car malgré la tristesse, il y a beaucoup de joie dans ce livre et cette joie, Louison a su me la communiquer par ses mots. C’est un roman à réellement découvrir!

« Le chemin des amoureux » de Louison chez Robert Laffont et chez Pocket, 09 janvier 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s