Je suis comme vous, unique!

« Je suis comme vous, unique! »

d’Astrid El Chami

EC29F919-6FCF-416C-9971-9D384F5CDB43

Quand Astrid El Chami m’a proposée de recevoir son roman, « Je suis comme vous, unique! », je ne pouvais pas refuser, bien au contraire, et j’en fus ravie!

Emma Chamfort a 25 ans, est parisienne, accumule les boulots après son diplôme de journalisme. Emma fait le bilan de ses premières vingt cinq années et celui-ci est plutôt décevant à ses yeux. Commençant un nouveau travail, Emma décide de prendre un nouvel élan. Mais son couple n’est pas au mieux et sa maman est malade. Cependant, Emma souhaite que ses 25 ans soient enfin son année.

« Extraordinaire! J’avais l’impression d’être dans une fiction à l’américaine, du genre Friends ou Sex and The City. Ces scénarios vraiment clichés qu’on envie toutes. Ces copines qui s’embrassent à tout bout de champ, qui se retrouvent pour un shopping improvisé, autour d’une boîte de kleenex à cause de Pierre-Paul-Jacques, à un cours de cuisine parce qu’elles fantasment sur le cuistot, ou encore le surréalisme dans toute sa splendeur: autour de la table d’accouchement en train de filmer celle qui va propulser sa progéniture. Ça, c’est presque nous! Trois copines qui partagent tout et n’importe quoi, prêtes à se damner pour sauver la peau de l’une d’entre nous s’il le fallait. »

Je pensais que « Je suis comme vous, unique! » était un roman feel-good comme chaque lecteur aime lire pour avoir le sourire! Si ce livre est un roman feel-good mais pas que car Astrid y parle de la maladie de sa mère, un cancer dont elle décède et elle le fait avec bienveillance sans jamais tomber dans le pathos, bien au contraire.

« Certains me disent que je n’ai pas fait mon deuil et que je ne la laisse pas partir. Dans un rêve, elle est venue me dire qu’elle avait trouvé la paix. « Faire son deuil », ça fait partie de ces grandes phrases toutes faites. Quelle étrange façon de voir les choses. Maman me manquera jusqu’à mon dernier souffle. J’attends toujours ce jour où je la reverrai, c’est ce que je me dis chaque soir dans mon lit quand je ferme les yeux et que je pense à elle. À travers ce terrible épisode, j’ai aussi appris à adorer la vie à sa juste valeur. Quant à ma peine qui demeure encore, un jour viendra où elle s’en ira… »

Ce roman est tour à tour touchant et drôle. Drôle car le personnage d’Emma est pétillant, a le sourire et il lui arrive des situations assez amusantes dans le cadre de son travail, avec ses amies, ses amoureux. Touchant car à 25 ans comme à n’importe quel âge, il est difficile de perdre sa mère. Emma veut réussir dans sa vie professionnelle et afin de trouver sa voie, elle fait plusieurs boulots: vendeuse aux Galeries Lafayettes avec ces dessous, puis elle travaille pour un grand coiffeur pour sa boutique de vêtements. Elle y côtoie la haute bourgeoisie parisienne et nous la livre avec humour. Emma est la jeune femme dynamique, parisienne et battante. Elle est sensible, avenante, pertinente et j’ai eu envie d’avoir Emma comme amie.

« Je suis comme vous, unique! » est divisé en trois parties. La première partie correspond aux différentes tribulations d’Emma et la maladie de sa mère. Les deux autres parties ont le même début qui est la rédaction de son livre car Emma écrit. Il y a donc deux fins possibles à ce roman et bien évidemment, à la fin, je me suis demandée quelle était la vraie fin et surtout, cela donne évidemment très envie de lire le tome 2. J’avoue que je m’attendais pas à avoir deux fins possibles ce qui m’a un peu déstabilisée quand j’ai commencé la lecture de la troisième partie. Mais ce sentiment n’a pas duré longtemps et je me suis vite remise à suivre avec plaisir les folles aventures d’Emma! Et maintenant, il me faut lire le deuxième roman d’Astrid qui, je suis sûre, sera encore mieux que le premier!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s