Retrouver Gabrielle.

« Retrouver Gabrielle »

de Jean-Benoît Dumonteix

Grâce à Fanny, j’ai eu la chance de découvrir un premier roman, celui de Jean-Benoît Dumonteix, « Retrouver Gabrielle », paru chez Fauves Editions.

Depuis la disparition de sa mère en janvier 2008, Marcus, son fils psychologue, déprime. L’enquête ayant jamais aboutie, Marcus avait décidé d’abandonner ses recherches jusqu’à ce qu’il reçoive un colis de photos de sa mère quand elle avait 20 ans. Ses photos révèlent une femme que Marcus ne connaît pas… Il décide de reprendre les recherches avec l’aide d’un détective, Julien Lacoste. Que vont-ils découvrir sur Gabrielle?

« J’ai besoin d’être étreint. J’ai besoin d’être aimé, câliné, chouchouté, bercé. J’ai besoin que quelqu’un me dise ça va aller, là, voilà, tout ira bien, moi je le sais, la vie est simple, belle, sans accrocs, tu vas vivre longtemps et heureux et libre, je t’aime, tu es une partie de moi, tu es en moi, pour moi, par moi, il n’y a que toi pour moi. J’ai besoin d’épaules solides, avec de larges sourires. J’ai besoin qu’on me voit, qu’on me connaisse, qu’on me regarde. Pourquoi ceux qui comptent le plus pour moi ne me regardent pas, et ceux que je connais à peine me répètent qu’ils me voient, qu’ils sont là pour moi? Pourquoi est-ce que personne ne s’intéresse à moi comme elle? »

Dans « Retrouver Gabrielle », l’auteur évoque la mère, ou plutôt l’absence de mère qui pèse lourd pour un enfant. Dans le cas de Marcus, cette absence lui laisse beaucoup de fêlures surtout que Gabrielle a disparu du jour au lendemain et il ne sait pas si elle est partie, si elle est morte… Marcus le vit assez mal: il est dépressif, n’a plus d’homme dans sa vie. Effectivement, comment vivre la disparition de sa mère? Jean-Benoît Dumonteix nous emmène à la recherche de Gabrielle, cette mère que pensait bien connaître Marcus mais les questions se posent avec l’arrivée de ces photos de Gabrielle à 20 ans, une jeune femme avec un passé encore inconnu de son fils.

Comment qualifier « Retrouver Gabrielle »? Car c’est un roman policier, familial, suspens… Tout ça en même temps en fait et c’est pour moi la richesse de ce premier roman avec lequel je ne me suis pas ennuyée et qui m’a tenu en haleine, qui m’a fait réfléchir, suspecter. J’ai aimé le côté mystérieux de Gabrielle, le désespoir de Marcus, les manies de Vincent Lacoste, et l’extravagance de Rita, la marraine de Marcus. Tous ces personnages sont attachants, intriguant, et j’ai tenu à en savoir plus sur chacun, ce que nous livre l’auteur. Jean-Benoît sait manier les mots, sait distiller les détails quand il le faut pour permettre à son lecteur de ne pas lâcher son roman, et c’est bien joué!! « Regarder Gabrielle » est un roman dont la lecture devient addictive (même si j’avoue que j’ai eu du mal avec les premières pages car je n’arrivais pas à distinguer les personnages mais cela n’a pas duré!); la plume de l’auteur est fluide, coule doucement sur le papier. Pour moi, le premier roman de Jean-Benoît Dumonteix est un premier roman réussi et vous devez le lire!!

« Retrouver Gabrielle » de Jean-Benoît Dumonteix, Fauves éditions, 25 octobre 2018.

2 réflexions sur “Retrouver Gabrielle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s