Manuel de survie à l’usage des jeunes filles.

« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles »

de Mick Kitson

Ce roman, « Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » de Mick Kitson chez les éditions Métailié, est un petit coup de cœur.

Sal et Peppa, 13 et 10 ans, vivent seules dans la forêt en automne et s’apprêtent à y affronter l’hiver. Elles survivent grâce à tout ce que a appris Sal dans le Guide de survie des forces spéciales, ou avec les vidéos sur Youtube. Sal et Peppa sont parties de chez elles suite à la mort du compagnon de leur mère, Robert. Sal a minutieusement préparé leur fuite et leur nouvelle vie dans les bois, loin de tout le monde et tout. Elles sont désormais seules et ne peuvent que compter sur elles-mêmes.

« Survivre se résume en grande partie à prévoir, prendre le temps de réfléchir, prévoir, essayer de voir ce qui peut mal tourner et imaginer ce qui se passera si les choses changent. Je ne l’avais pas fait ce matin parce qu’il y avait du soleil et que Peppa était tout excitée à l’idée d’aller pêcher et puis j’étais contente parce que j’étais revenue sans problème de la ville et que j’étais à nouveau avec elle et en plus on était toujours libres. Alors je n’avais pas pris le temps de réfléchir avant de partir et ça m’apprendrait parce que maintenant on avait froid et on était mouillées et avec ça on n’avait pas de feu. »

« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » est un roman fort, très fort, de part l’histoire, les personnages, la nature et l’écriture.

L’histoire: deux gamines, oui à 13 et 10 ans, ce ne sont que des gamines, qui vivent seules dans la forêt écossaise afin de fuir l’inceste, la maltraitance, la pauvreté, la solitude, le manque d’adulte dans leur vie, l’alcoolisme.

Les personnages: Sal, la narratrice, un vrai petit bout de femme dont la vie n’a rien épargnée qui depuis son plus jeune âge a toujours survécu sans compter sur les adultes et encore moins sur sa mère. Et Peppa, cette rousse volcanique de 10 ans dont l’innocence est toujours présente, dont le franc parler fait sourire, dont la joie est communicative. Et cet amour qui lie ces deux sœurs, un amour inconditionnel que porte Sal sur Peppa.

La nature: une forêt des Highlands en plein coeur de l’Écosse, avec ses rivières, lacs, sa faune. Cette forêt si dense et qui paraît hostile à deux jeunes filles. Mais cette nature va les faire vivre, les nourrir, les accueillir, les protéger.

L’écriture: Mick Kitson fait parler Sal, une fille de 13 ans et cela est très cohérent avec l’âge et la personnalité de Sal. L’auteur n’a pas enjolivé le langage, les mots sont ceux d’une enfant tout comme ses réflexions. Il n’y a aucune fioriture dans les mots choisis, les phrases construites. Malgré la noirceur de l’histoire, de la vie de Sal et Peppa, l’auteur a su distiller des moments de joie, de complicité et surtout une tonne d’amour.

« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » est pour moi un beau roman et je me suis attachée plus de raison à Sal et Peppa. Quelle force Sal a, quel amour elle porte à sa sœur, quelle détermination elle possède, et ce courage a faire pâlir n’importe qui! Ce roman doit être lu par tous!

« Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » de Mick Kitson, traduit de l’anglais par Céline Schwaller, chez les éditions Métailié, 30 août 2018.

4 réflexions sur “Manuel de survie à l’usage des jeunes filles.

  1. Pingback: Mick Kitson – Manuel de survie à l’usage des jeunes filles | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s