D’origine italienne.

« D’origine italienne »

d’Anne Plantagenet

Lors de la rentrée littéraire des éditions Stock, Anna Plantagenet nous a présenté son dernier roman, « D’origine italienne », et je me devais de le lire!

Anne Plantagenet, après avoir été sur le chemin de son passé familial paternel et algérien, part cette fois-ci à la quête de ses origines maternelles et italiennes. Pour cela, elle va discuter de longues heures avec sa mère pour en apprendre le plus sur son grand-père, et programmer un séjour en Italie.

« Mon grand-père avait douze ans quand il a commencé à résider dans un autre pays que celui où il était né. Quelle a été son enfance en Italie, comment a-t-il vécu le départ et l’arrivée en France? Il ne l’a jamais dit. L’Italien du Nord ne montre pas ses sentiments. Il encaisse, n’affiche rien. Il ne se plaint pas, se tient toujours à une distance prudente des autres corps, limite les contacts physiques, accolades, poignées de main au maximum. Il s’exprime uniquement quand il n’a pas le choix, avec une économie de mots et de gestes, préférant les interjections. Le reste du temps, il ne la ramène pas. Je sais tout de même une chose: à douze ans, mon grand-père ne parle et ne comprend que l’italien, et même plus précisément le frioulan. »

Mon grand-père maternel était italien, italien du nord. Mon grand-père est arrivée en France sans parler français. Mon grand-père a francisé son prénom. Mon grand-père ne parlait plus italien. Mon grand-père était un homme dur, me faisant peur quand j’étais petite (d’ailleurs je ne lui ai dit « papy » qu’à l’âge de 10 ans). Mon grand-père était le patriarche. Mon grand-père ne parlait jamais de sa vie passée en Italie. Mon grand-père ne retournait pas en Italie. Mon grand-père a vécu à Dijon. Mon grand-père était un bel italien, puissant avec des fortes mains, des mains de travailleur. Mon grand -père m’a toujours, en fait, fascinée. Et ma mère a des origines italiennes de part son père. Tout cela est mon histoire familiale et c’est également l’histoire familiale d’Anne Plantagenet dans « D’origine italienne ».

J’ai bien évidemment aimé ma lecture et c’est assez fascinant de retrouver autant de sa propre histoire dans l’histoire d’une autre personne, lire tout ce que j’ai également vécu et se dire que nos grands-pères avaient beaucoup de similitudes. Beaucoup de personnes vont se retrouver dans le récit de l’auteure, dans son histoire familiale. Ce livre est en fait une discussion, une grande discussion entre l’auteure et sa mère à qui elle demande de lui dire tout ce qu’elle peut se souvenir de son père et du reste de sa famille. Anne Plantagenet parle de la vie de son grand-père Placide en Italie, de son arrivée en France, de son intégration pas des plus faciles, des divers métiers exercés, de sa naturalisation, de son mariage, de son départ pour la guerre, de son retour, de sa vie, de sa retraite. Elle décrit au mieux cet homme, cet italien. Elle en apprend beaucoup grâce à sa mère, sa tante, les photos, elle reconstitue le puzzle de la vie de Placide. « D’origine italienne » est un récit riche, sensible, sincère; la mère de l’auteure est si touchante, et l’auteure si attentionnée envers elle. J’ai aimé lire sincèrement cette quête des origines qui me touchent et me donnent presque envie de faire de même.

« Danièle, comme un discret tribut à la terre natale, la trace timide d’un ailleurs qui a existé, disparu, un ailleurs dont on ne se réclame pas à voix haute, dont on a abandonné le mode de vie et la langue. Pourtant, quand Placide Morselli, naturalisé depuis 1927, va déclarer son enfant, sa première-née, à la mairie d’Auxerre à la fin du mois de mai 1944, il lui donne un prénom typique de la région d’Italie où il est né et a vécu jusqu’à l’âge de douze ans. Il ne le sait peut-être pas, ne le fait pas consciemment. Ou au contraire c’est délibéré: Danièle avec un seul l, comme en italien. »

Je dédie cette modeste chronique à ma maman et à mon grand-père, Jean Pogliani.

« D’origine italienne » d’Anne Plantagenet chez les éditions Stock, le 27 février 2019.

8 réflexions sur “D’origine italienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s