Donne-moi la main Menino.

« Donne-moi la main Menino »

de Aurélie Delahaye

Voici le deuxième livre de Aurélie Delahaye qui est cette fois-ci un roman: « Donne-moi la main Menino » chez les éditions Anne Carrière.

Lisbonne 1984. Lisbonne de nos jours. Lisbonne qui ne ressemble plus à celle de 1984 du fait des promoteurs immobiliers, du tourisme et de Airbnb. Cette situation désole bon nombre de lisboètes qui veulent que cela change.

« Il a ressorti son vieux costume de sa penderie. Il était tout poussiéreux, voilà un an qu’il n’avait pas servi. En l’enfilant, il a remarqué qu’il était devenu trop grand. Il s’est regardé dans le miroir de l’armoire et s’est trouvé un air de clown. Ça n’était pas pour lui déplaire. Un petit rire lui a échappé. Puis ses yeux se sont posés sur son visage et ses joues creusées. Les clowns, souvent, ça a une triste mine. Il aurait bien aimé offrir une autre apparence à ses amis, ils sont si gentils, ces petits jeunes qui sacrifient leur Noël en famille pour venir le passer avec lui. Il y a de l’espoir dans ce monde quand les vaillants s’occupent des plus faibles. Allez, Zé, secoue-toi, réveille ton sourire, juste pour un soir, c’est quand même pas si compliqué. »

Lorsque j’ai vu pour la toute première fois la couverture de « Donne-moi la main Menino », je ne savais pas que c’était le roman d’Aurélie. J’ai de suite aimé cette couverture, les couleurs, les dessins et quand j’ai su que c’était le roman d’Aurélie, je n’ai pas été étonnée d’avoir aimé de suite. C’était une évidence en fait. Tout comme il était évident que j’allais prendre le temps de le lire et de surtout le faire vivre un moment car il le mérite.

Je vais commencer par vous avouer quelque chose: j’ai fait un pense-bête des personnages pour être sûre de ne rien manquer de ces personnages justement. En effet, Aurélie nous livre une jolie palette de personnages dès le début de son roman. Des personnages vivant depuis toujours à Lisbonne ou étant tombés amoureux de cette ville et y vivant désormais. Dans « Donne-moi la main Menino », vous trouverez Viviane, Zé, Rosa, Joséphine, Pierre, Nuno, Fanny et Menino bien sûr. Tous ces personnages sont différents mais se complètent tellement. Avec eux, je suis partie à la découverte de Lisbonne que je ne connais pas. J’ai découvert le Tage, les ruelles toujours animées, le tramway évidemment, le linge qui sèche entre les bâtiments, les spécialités culinaires, les secrets de Lisbonne. Toute la magie de Lisbonne pour résumé. Mais, oui il y a malheureusement un mais, avec cette joyeuse bande, j’ai appris l’envers du décor de Lisbonne. J’ai appris ce que vivent les lisboètes et la misère qui s’en dégage. Lisbonne est une si agréable ville que le tourisme y est important mais avec des conséquences néfastes pour ses habitants. Ses habitants chassés de leurs logements au profit des promoteurs immobiliers et de Airbnb. Ses habitants qui doivent s’éloigner de leur propre ville pour avoir les moyens de se loger.

Grâce à Aurélie, j’ai appris beaucoup sur Lisbonne en un roman. Et j’ai appris beaucoup sur la solidarité, sur l’entraide que se portent les lisboètes, sur l’affection qu’ils se portent chacun, lisboètes d’adoption compris. Les personnages de ce roman font la force de cette ville, ils en sont les gardiens et c’est beau à lire. Dans son histoire, Aurélie a donné une humanité aussi bien à la ville qu’à ses habitants. Elle a su apporter une jolie lumière sur la ville et ses habitants. Tout son amour pour Lisbonne et les lisboètes se ressent dans la lecture de « Donne-moi la main Menino ». Cela a été un réel plaisir et ravissement de parcourir les ruelles de Lisbonne en ta compagnie Aurélie!

« Donne-moi la main Menino » de Aurélie Delahaye chez Anne Carrière, 13 mars 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s