Signes intérieurs de richesse.

« Signes intérieurs de richesse »

de Rachel Vanier

« Signes intérieurs de richesse » chez les éditions Nil est le troisième roman de Rachel Vanier.

Anita, une vingtenaire, est célibataire, vit dans un minuscule appartement parisien. Son boulot ne lui permet pas de vivre une vie de rêve. Anita veut devenir millionnaire. Cela devient son objectif, voire son obsession.

« Les riches ne s’encombrent en général pas su souci des autres, ou du souci tout court. Les riches laids s’achètent des femmes belles, les riches ennuyeux payent à leur petit cour du divertissement, les riches mal dans leur peau s’offrent une nouvelle confiance en soi. »

Rien que la couverture de « Signes intérieurs de richesse » donne le ton au roman! Un roman dont l’héroïne est une femme, une jeune femme. Un roman plein de peps, drôle, sensé et qui pour une fois, ne raconte pas la quête d’une femme pour un homme! Ça change non? Anita, l’héroïne, a une quête mais c’est celle d’obtenir des millions, huit exactement pour vivre correctement! Rien que ça est audacieux car Anita a fait des calculs précis pour arriver à ce montant! Et pour arriver à devenir riche, Anita va tout tenter: les jeux télévisés, la bourse, le trading jusqu’à la cryptomonnaie! Il est donc principalement question d’argent dans le roman de Rachel Vanier. Vous savez, cet argent, celui dont il ne faut pas parler. Celui que si tu en gagnes beaucoup, ben c’est suspect. Celui que tout le monde rêve en secret (ben oui, je connais personne qui rêve d’être sans argent!!!). L’auteure parle d’argent mais elle le fait en écrivant une comédie, une comédie loin d’être éloignée du réel (cf la cryptommaie). Une comédie avec un personnage principal loin d’être bête (ne veut-elle pas apprendre le trading?!!). Une comédie où les clichés sont un peu malmenés et c’est tant mieux!

Ce roman est drôle. Son personnage attachante. Elle se met dans des situations plus incroyables les unes que les autres et elle s’en sort toujours à bon compte. Le côté tendre de ce roman est essentiel également et surtout, ce roman a un côté profond avec l’image du père. Anita est une jeune femme qui assume ses choix, qui va faire tout pour arriver à ses fins et tout cela sans l’aide d’un homme. Enfin pas tout à fait car il y a Rémi son confident, celui qui l’écoute toujours, son doigt!!! Rachel Vannier a signé un roman que je conseille car il ne ressemble à aucun et c’est un plaisir d’accompagner Anita dans sa quête des millions!!

« Signes intérieurs de richesse » de Rachel Vanier chez Nil, 05 mars 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s